Un guide pour inclure les sports de nature dans le PLUi

Sports de nature et PLUi (plan local d'urbanisme intercommunal) sont faits pour se rencontrer. Par leur impact en matière de développement touristique, de cadre de vie, de santé et de préservation des paysages et de la biodiversité, les sports de nature constituent un outil d'aménagement du territoire. De son côté, le PLUi, document d’urbanisme à l’échelle d’un groupement de communes, est le reflet d'un projet de développement respectueux de l’environnement. Pour le conseil départemental et le conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement (CAUE) du Pas-de-Calais, il était "donc nécessaire que les sports de nature soient pleinement intégrés dans la procédure d’élaboration ou de révision du PLUi". C'est ainsi qu'ils ont conçu le guide "Les sports de nature dans le PLUi", publié en fin d'année 2019. Une démarche qui, selon ses promoteurs "permet notamment, d’anticiper des problématiques liées aux conflits d’usage, à l’occupation de l'espace et au développement des pratiques".

Concrètement, la "stratégie sports de nature" du territoire peut être intégrée à différents niveaux du PLUi. Il peut d'abord s'agir du rapport de présentation. Ensuite, le projet d’aménagement et de développement durables (Padd) peut être l'occasion de présenter les enjeux du territoire et d'exprimer des objectifs afin de conforter, pérenniser et développer les activités de sports de nature, ou encore de spatialiser les objectifs et repérer les secteurs à enjeux du territoire.

De leur côté, les orientations d’aménagement et de programmation (OAP) permettront de définir l’organisation et les principes d’aménagement d’une zone dédiée aux sports de nature, et de les intégrer de manière transversale dans des zones de développement ou de renouvellement urbain. Dernier axe possible d'intégration des sports de nature dans le PLUi : son règlement identifiera les secteurs à enjeux et à projets (en repérant espaces, sites et itinéraires) et les éléments de patrimoine bâti ou naturel à préserver.

Le guide détaille enfin le rôle de chaque acteur du projet, qu'il s'agisse du conseil départemental, du CAUE, de la chambre d'agriculture, de la direction départementale des territoires, des agences d'urbanisme et, le cas échéant, d'un parc naturel.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle