France

Jean-Noël Escudié / P2C pour Localtis

Un tableau de bord pour suivre les résultats de la Stratégie nationale de santé

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Destiné au suivi des résultats de la Stratégie nationale de santé 2018-2022 sur une trentaine d'items, ce tableau de bord donne lieu à un site dédié permettant de suivre l'évolution de chaque indicateur au fil des ans.

Le ministère des Solidarités et de la Santé annonce la mise en place d'un tableau de bord destiné au suivi des résultats de la Stratégie nationale de santé 2018-2022. Celle-ci - prévue par l'article 1er de la loi du 26 janvier 2016 relative à la modernisation de notre système de santé - a été adoptée par le gouvernement à la fin de 2017 et a fait l'objet d'un décret du 29 décembre 2017 signé par la vingtaine de ministre concernés par sa mise en œuvre (voir notre article ci-dessous du 4 janvier 2018). Un arrêté est ensuite venu préciser "le cadre de suivi et d'évaluation, afin de mesurer l'avancée des actions et les résultats issus de la stratégie nationale en termes d'amélioration de la santé de la population" (voir notre article ci-dessous du 12 février 2018).

Une batterie de vingt indicateurs significatifs

Dans le cadre ainsi défini, la direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) des ministères sociaux a été chargée de déterminer, à l'issue d'un processus de concertation avec les acteurs et autorités concernés (Cnam, ARS, Conférence nationale de santé, Haut conseil de la santé publique...), une batterie de vingt indicateurs significatifs. Ceux-ci couvrent les quatre axes de la stratégie nationale de santé : mettre en place une politique de promotion de la santé, incluant la prévention dans tous les milieux et tout au long de la vie ; lutter contre les inégalités sociales et territoriales d'accès à la santé ; garantir la qualité, la sécurité et la pertinence des prises en charge au bénéfice de la population ; innover pour transformer notre système de santé en réaffirmant la place des citoyens.

S'ajoutent aux quatorze indicateurs de ces quatre axes, deux "indicateurs de long terme" (espérance de vie à la naissance et espérance de vie sans incapacité), ainsi que six indicateurs relatifs à des volets particuliers : les priorités spécifiques à la politique de santé de l'enfant, de l'adolescent et du jeune (couverture vaccinale à 2 ans pour les 11 vaccins obligatoires et proportion d'enfants de 6 ans ayant consulté au moins une fois un chirurgien-dentiste au cours de l'année suivant leur sixième anniversaire) et les dispositions spécifiques à l'outre-mer (taux de mortalité périnatale et prévalence du diabète traité pharmacologiquement). A noter : alors que la Corse dispose d'un volet spécifique - certes réduit - au sein de la Stratégie nationale de santé, celui-ci ne fait pas l'objet d'un indicateur dédié.

Un site dédié, pour plus de transparence

Plusieurs critères ont présidé au choix de ces indicateurs : la disponibilité des données avant la mise en place de la stratégie nationale et dans les systèmes d'information existants (afin de disposer d'un recul suffisant), la possibilité de déclinaisons régionales et, dans la mesure du possible, la possibilité de les croiser avec des variables socioéconomiques.

Pour assurer la transparence dans le suivi, la Drees met en ligne un site dédié, permettant de visualiser l'ensemble de ces indicateurs et de suivre leur évolution au fil des ans. Les séries présentées débutent entre 2000 et 2010, ce qui permet de disposer déjà d'un certain recul et de faire émerger des tendances. En outre, un même indicateur peut présenter en réalité plusieurs données, qu'il s'agisse de distinctions sociodémographiques (par exemple entre les hommes et les femmes pour l'espérance de vie), de distinctions régionales (par exemple pour le taux de polymédication chez les personnes âgées) ou de sous-ensembles (par exemple taux de couverture vaccinale pour chacun des onze vaccins obligatoires). Par ailleurs, la Stratégie nationale de santé prévoit une évaluation pluriannuelle et finale, également pilotée par la Drees et qui fera l'objet d'un rapport d'ensemble en 2022.

Haut de page