Une crèche au service des entreprises dans l'agglomération de Sarreguemines

Publié le
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Moselle

Au cœur de la zone d'activités Europôle la communauté d'agglomération Sarreguemines Confluences (57) a créé une crèche avec la participation des entreprises.

Dans une enquête réalisée en 2001 sur le territoire de la communauté d'agglomération Sarreguemines Confluences (vingt-cinq communes et 53.000 habitants), 50% des familles faisaient état de difficultés pour l'accueil et la garde de leurs enfants. Considérant que les problèmes de garde des jeunes enfants étaient un frein majeur à l'accès à l'emploi, la communauté d'agglomération a retenu l'objectif de créer cent soixante places d'accueil, réparties sur trois sites d'activités : Hambach, Sarreguemines et Grosbliederstroff. Le premier projet réalisé est une crèche, "L'atelier des lutins" sur le site de l'Europôle où le besoin semblait le plus important. Dans l'objectif de conforter le partenariat avec le tissu économique local, les entreprises du site (quinze entreprises et près de 3.500 salariés) ont été associées dès le départ au développement du projet.

60 places dans une construction éco compatible

La crèche, d'une capacité d'accueil de soixante places pour les enfants de zéro à quatre ans, a ouvert en mars 2005. Le bâtiment de 1.035 m2, de plain-pied, aux façades en bois, intègre des matériaux écocompatibles et des systèmes de récupération des eaux de pluie. Il comprend une cuisine pour la préparation de repas sur place et plusieurs unités où sont aménagés des espaces sanitaires, des aires de repas, de sommeil et de jeux avec accès direct au jardin paysager. Autour du bâtiment, les espaces verts et les jardins occupent 1.200 m2. Le coût total de la crèche s'est élevé à 1.800.000 euros financés à près de 80% par les fonds européens, le Fonds d'industrialisation des bassins miniers, la Caisse d'allocations familiales (CAF) et les entreprises. Ainsi, Smart France qui fait travailler une douzaine d'entreprises du site a versé une contribution de 174.000 euros.

"La crèche concourt à créer un environnement favorable pour les entreprises"

La crèche est gérée par "l'Association de Service aux entreprises et aux familles" dont le conseil d'administration, composé de neuf personnes, comprend deux représentants des entreprises, deux représentants des parents et cinq représentants des collectivités (communauté d'agglomération et commune de Hambach). L'équipe d'encadrement, pédagogique et de service est composée de vingt-quatre personnes. "Au départ, nous avions prévu une ouverture de la crèche en fonction des horaires des salariés, de 5h30 à 22 heures, du lundi au vendredi, et éventuellement le samedi matin, raconte Denis Klassen, vice-président de la communauté d'agglomération. Nous nous sommes aperçus que les parents avaient mis en place d'autres solutions de garde sur ces horaires décalés. Aussi, en septembre 2007, nous avons restreint la plage d'ouverture de 7 à 21 heures. Cela reste confortable pour les salariés et nous restons ouverts à une plage horaire plus étendue, si le besoin s'en exprimait." Le coût de fonctionnement de la crèche, d'environ 900.000 euros, est financé pour un tiers par la CAF, pour un tiers par les parents (200.000 euros complétés par la participation du conseil général de 10.000 euros et du Cnasea et pour le dernier tiers par la communauté d'agglomération. "L'aménagement d'un lieu d'accueil de qualité pour les enfants concourt à créer un environnement favorable pour les entreprises, explique Denis Klassen. C'est un facteur d'attraction qui, pour la communauté, se substitue à la possibilité d'aider directement les entreprises à s'installer. Il n'y a pas eu vraiment de difficultés pour faire aboutir ce projet car il a fait l'unanimité : c'est un projet novateur, à l'image de la modernité du site de l'Europôle et c'est une charge que nous pouvons supporter compte tenu du taux de taxe professionnelle réalisé sur le site."

Une autre structure d'accueil sera réalisée en 2009

L'implantation de l'atelier des lutins sur un site industriel a toutefois un inconvénient : du fait de l'éloignement du centre-ville, la fonction halte-garderie de la structure, est plus difficile à mettre en œuvre. "En revanche, souligne Denis Klassen, cette implantation est idéale pour les parents qui travaillent sur le site car ils n'ont pas à gérer un éclatement de leurs trajets et ont une marge de manœuvre horaire plus importante qu'avec une structure de garde classique. Au final, cette crèche rend service à cent trente enfants et à cent vingt familles." Pour continuer à répondre aux besoins des parents salariés, en termes d'accueil des enfants, un autre projet est en cours sur la zone d'activités de Sarreguemines (cinquante entreprises et 5.000 emplois). Une crèche de cinquante-cinq places y ouvrira en avril 2009 et sera également gérée par "l'Association de Service aux entreprises et aux familles". Au sein de cette crèche, seize places seront réservées à l'hôpital de Sarreguemines, qui en financera le fonctionnement. Enfin, selon les besoins, un troisième projet pourrait voir le jour à l'horizon 2011-2012, dans le secteur nord de la ville, à proximité des points de passages frontaliers vers l'Allemagne. "Ces projets s'inscrivent dans une vision globale qui vise à maintenir sur le secteur une population jeune. En créant des crèches, des pistes cyclables ou une médiathèque, la communauté d'agglomération Sarreguemines Confluences répond aux souhaits de cette population."

Maryline Trassard, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-conseils et Localtis

Communauté d'agglomération Sarreguemines Confluences - Casc

Nombre d'habitants :

51600

Nombre de communes :

25
99-101, rue du Maréchal Foch - BP 80805
57208 Sarreguemines

Denis Klassen

Vice-président
Haut de page