Isère

Une délégation de service public a sauvé l'épicerie et la pompe à essence d'une petite commune (38)

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Située en moyenne montagne dans la zone périphérique du parc national des Ecrins, la commune de Valbonnais a sauvé son épicerie puis sa station service, en testant différentes solutions, dont le recours temporaire à une délégation de service public.

Dans cette commune touristique -dotée d’un plan d’eau qui attire plus de 2.000 personnes l’été - les habitants ont vu en 2000 l’épicerie fermée plusieurs mois faute de trouver un repreneur. Une alerte que les élus ont très vite pris au sérieux. Leur crainte était notamment que ce commerce ouvre uniquement durant la belle saison pour rester clos en hiver. "La population vieillit : sur les 660 habitants, 130 ont plus de 70 ans, et sont souvent sans moyen de locomotion, souligne le maire de Valbonnais, Denis Macé. La présence d’un médecin propharmacien contribue au maintien à domicile de cette population. Un commerce de base ouvert toute l’année est indispensable. D’autant qu’un tel service dessert également la population des communes avoisinantes."

La DSP impose l’ouverture de l’épicerie à l’année

Dès 2001, les élus décident de racheter le pas de porte et de doter ainsi la population d’une épicerie communale, tenue provisoirement par des employés communaux, en attendant de pouvoir trouver un gérant. En 2004, après plusieurs gérances successives, la commune décide d’investir dans la construction d’un nouveau bâtiment doté d’un accès pour handicapés, face à l’école, et de confier le commerce à un délégataire. "La DSP est une usine à gaz, mais nous l’avons fait, se souvient l’élu. Ce furent six mois incompressibles d’allers-retours avec les services de la préfecture, puis un appel à candidatures… Nous avons obtenu ce que nous voulions : la DSP, signée en 2005, imposait une seule contrainte : l’obligation d’ouverture toute l’année."

Station service : l’accompagnement d’une entreprise privée

A la même époque, la station service située dans la commune ferme. Les élus décident de l’intégrer à la délégation de service public et modifient les plans d’aménagement de la nouvelle supérette. La concrétisation d’une station essence communale est une autre aventure ! La filiale d’un groupe pétrolier qui gère des petites stations accompagne le projet. "Habituellement, cette entreprise travaille avec des porteurs de projet privés. Pendant deux ans, nous avons vécu une suite de quiproquos car nous ne remplissions pas toutes les cases des formulaires, inadaptés pour les collectivités. Nous avons finalement décroché une subvention de 30.000 euros de la part du syndicat des distributeurs de carburants, trois ans plus tard ! Par contre, nous n’avons pu obtenir ni aide technique, ni financement du côté des services de l’État, qui n’ont jamais été confrontés à la question du maintien d’une station-service communale."

Bilan positif et retour à la gérance

Après plusieurs années en délégation, les élus tirent un bilan positif. Grâce à la DSP, le service a pu être rendu aux habitants. Reste que plusieurs délégataires se sont succédé, et lors de chaque renouvellement, la commune a reçu peu de candidatures. Pendant ces 6 années, aucun des délégataires n’a réussi à développer l’affaire. Depuis 2012 la DSP a été abandonnée pour revenir à la gérance : un couple originaire de la vallée a racheté le fonds de commerce à la commune, et loue le bâtiment et le matériel. Désireux d’aider l’un de ses enfants à s’installer sur la commune, il a réussi à développer l’affaire et a déjà mis en place un service de livraison à domicile.

Communal ou intercommunal ?

"Ce projet devrait être intercommunal, car il rend service à tout le canton, observe le maire. Depuis sa création en 2003, le conseil communautaire n’a pas souhaité s’en emparer." C’est donc la commune qui agrandit les locaux pour accueillir un nouveau commerce : une boulangerie-pâtisserie qui sera tenue par un autre membre de cette famille.

Claire Lelièvre / L’Esprit Village – L’Acteur Rural pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Contact(s)

Mairie de Valbonnais

Le village,
38740 Valbonnais
Nombre d'habitants : 660

Denis Macé

Maire
communedevalbonnais@wanadoo.fr
Haut de page