Localtis
Jean Damien Lesay pour Localtis

Vers des après-midi de sport à l'école ?

Jeunesse, éducation et formation

Tourisme, culture, loisirs

Des après-midi libérés par la pratique du sport à l'école, c'est ce qu'ont évoqué Jean-Michel Blanquer et Roxana Maracineanu dans un entretien accordé à 20 Minutes paru le 7 février. Les ministres de l’Education nationale et du Sport ont annoncé une prochaine expérimentation.
Pourquoi repenser les rythmes scolaires dans les écoles et les collèges et donner plus de place au sport ? Pour Jean-Michel Blanquer, "on a besoin d’enfants qui entrent à l’école en confiance, et pour cela il faut un épanouissement complet de la personnalité. Cela inclut la dimension corporelle et toutes les valeurs véhiculées par le sport". Et le ministre d'évoquer, à titre expérimental, "des aménagements dans le temps scolaire de l’élève", et notamment des "après-midi qui pourraient être libérés pour la pratique sportive", avant de confier qu'il travaille "effectivement avec le ministère des Sports" sur le sujet.
Un appel à projets est déjà en cours d'élaboration du côté des deux ministères. Dans l'esprit de ses promoteurs, si "toutes les formules sont envisageables", il s'agirait d'aller au-delà d'une seule après-midi de sport par semaine. Quant à l'expérimentation, elle pourrait être lancée dès la rentrée prochaine.
Le sport pourrait ne pas être seul concerné par cette nouvelle réforme des rythmes scolaires. Jean-Michel Blanquer a en effet précisé qui allait "en discuter prochainement avec le ministre de la Culture pour voir comment nous pourrions intégrer la dimension culturelle à ce projet".
En 2010, le dispositif "Cours le matin, sport l'après-midi" avait été expérimenté durant deux ans. Il avait alors concerné quelque 250 collèges et lycées et 15.000 élèves (voir nos articles ci-dessous), s'élargissant le plus souvent pour devenir "Cours le matin, sport et culture l'après-midi".

Haut de page