Vitry-le-François s'appuie sur les industries de son territoire pour alimenter son réseau de chaleur (51)

Publié le
par
Christophe Trehet
dans

Environnement

Smart city

Energie

Marne

Mobiliser les gisements potentiels d’énergie renouvelable sur le territoire tout en agissant sur la consommation, voilà le principe général du "système énergétique décentralisé" (SED) que la communauté de communes Vitry, Champagne et Der ambitionne de mettre en place à l’échelle du Pays vitryat. Et cela dans le cadre d’un partenariat avec EDF. Avec à la clé un meilleur ajustement entre production locale et besoins d’énergie sur le territoire.

Collectivités, particuliers et industriels sont concernés par cette expérimentation originale qui a permis le lancement d’un projet innovant concernant le réseau de chaleur municipal. Explications sur cette opération et la démarche au sein de laquelle elle s’intègre.

Valoriser l’énergie issue des processus de production des entreprises

La ville de Vitry le François (13.554 habitants) a engagé en 2014 un programme de partenariat énergétique avec la société gestionnaire d’un des sites industriels de son territoire qui héberge une centaine d’entreprises. Lauréate d’un appel à projets de l’Ademe, Vitry-le-François travaille en effet à optimiser son réseau de chaleur biomasse qui dispose actuellement de trois chaufferies d’une puissance totale de 15,6 MW. En plus de l’extension du réseau à de nouveaux clients, ce partenariat représente une évolution majeure. À terme, d’ici quatre à cinq ans, le réseau de chaleur municipal sera connecté à une boucle industrielle. Cette jonction permettra notamment de valoriser l’énergie issue des processus de production de la centaine d’entreprises du site. Cette énergie dite ‘fatale’ est généralement perdue : un tiers de la consommation industrielle en France selon EDF.

Territoire pilote pour un "système énergétique décentralisé" en lien avec EDF

Tout commence en 2014, lorsque la communauté de communes Vitry, Champagne et Der signe un accord avec EDF pour l’étude et la mise en place d’un système énergétique décentralisé. Il s’agit du premier accord de ce type en France. "L’opérateur national cherchait alors un espace pilote pour l’étude et la mise en place d’un tel système dit système énergétique décentralisé (SED). La collectivité désirait pour sa part s’engager concrètement dans le processus de transition énergétique. L’énergie représente un poste de dépense important sur notre territoire, pour le secteur industriel comme pour les particuliers. Des réseaux de chaleur à l’éolien en passant par la méthanisation, nous avions démarré des actions pour valoriser les ressources locales et faire des économies d’énergie", explique le maire de Vitry-le-François et président de la communauté de communes, Jean-Pierre Bouquet. Mettre en place un "modèle de système énergétique décentralisé doit nous permettre d’aller plus loin en articulant l’ensemble de nos initiatives".

Diagnostic, élaboration d’un programme, lancement des projets

Premier acte : "un diagnostic énergétique réalisé en partenariat avec EDF. Celui-ci a permis d’obtenir une idée précise des consommations d’énergie, de la production actuelle d’énergie locales, et des gisements potentiels de production sur l’ensemble du territoire", explique le responsable des services techniques de Vitry-le-François, Arnaud Moreau, qui anime en binôme la mise en place du SED avec la directrice du développement économique.

S’en est suivi l’élaboration de projets autour de plusieurs fils conducteurs et dès 2014, des premières actions concrétisent ce programme : optimisation de l’éclairage public, remplacement des chaudières à fioul pour les bâtiments communaux, construction de barrages hydrauliques, méthanisation, filière bois, constitution d’un parc de véhicules électriques des services municipaux et communautaires…

Positionnement favorable pour la transition énergétique

En termes de financement, un premier pas a été franchi puisque "ce programme d’actions a permis à la communauté de communes de remporter des appels d’offres (transition énergétique, territoire à énergie positive pour la croissance verte, etc.)", explique le responsable des services techniques.
En 2018, l’ouverture d’une plateforme de rénovation énergétique va amplifier l’amélioration thermique de 8.000 habitations, en particulier en milieu rural. Et la ville de Vitry-le-François accueillera en 2018 un démonstrateur de production d’hydrogène à partir de biomasse (4,5 M€ d’investissement) pour alimenter des véhicules.

 

Le pays Vitryat
Il est constitué de trois communautés de communes depuis le 1 janvier 2017 : communauté de communes Côtes de Champagne et Val de Saulx ; communauté de communes Vitry, Champagne et Der ; communauté de communes Perthois-Bocage et Der.
Il regroupe 100 communes et comprend 44.616 habitants. La commune la plus peuplée est Vitry-le-François (13.554 habitants).

Communauté de communes Vitry, Champagne et Der

Place de l'Hôtel de Ville
51300 Vitry-le-François
contact@vitry-le-francois.net

Jean-Pierre BOUQUET

Président

Arnaud Moreau

Directeur des services techniques

Celine Hauüy

Directrice du développement économique
Haut de page