Localtis

30.000 stages pour les élèves de troisième des quartiers prioritaires : la campagne 2019-2020

Publié le
par
V. F.
dans

Politique de la ville

Emploi

Jeunesse, éducation et formation

L'objectif de 30.000 stages, porté à parts égales par le secteur public et par le secteur privé, est reconduit en 2019-2020 par une circulaire du 31 juillet 2019. Dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville, les collégiens et leurs familles ne bénéficient pas toujours de réseaux pour trouver une entreprise ou une administration d'accueil pour effectuer un stage. Cette mise à disposition de 30.000 stages a pour but de répondre à "la grande difficulté pour des collégiens [de ces quartiers prioritaires] de trouver des stages de troisième", avait-on souligné à l'Elysée l'an passé. Lors de la campagne 2018-2019, la mobilisation des administrations et des entreprises volontaires, notamment dans le cadre du pacte avec les quartiers pour toutes les entreprises (PAQTE), avait permis de collecter plus de 33.000 offres de stages sur la plateforme www.monstagedetroisieme.fr mise en place par le gouvernement et accessible aux élèves des collèges REP+. Parmi ces 33.000 offres, moins de 10.000 ont été pourvues. L'objectif principal pour la nouvelle campagne est de "mettre en adéquation l'offre et la demande afin qu'un plus grand nombre d'élèves puissent effectivement bénéficier de cette opportunité", est-il précisé dans la circulaire.  
La circulaire définit des cibles déclinées par département et précise que "la fongibilité est possible au niveau régional et par administration centrale selon des modalités identiques à celles de l'an dernier".  Elle définit "des modalités de déploiement du dispositif sur quatre axes" :    

  1. La réaffirmation de l'objectif de 30.000 stages
  2. Une version améliorée de la plateforme monstagedetroisieme.fr 
  3. La déconcentration de crédits aux 28 départements faisant face aux plus forts enjeux  
  4. Les modalités d'animation et de suivi aux différents échelons.
Haut de page