Localtis

Action logement étend la garantie Visale au bail mobilité et aux dégradations locatives

Publié le
par
Jean-Noël Escudié / P2C pour Localtis
dans

Logement

Lancé il y a trois ans (voir notre article ci-dessous du 22 janvier 2016), comme substitut à la garantie universelle des loyers (GUL) prévue par le projet de loi Alur (pour l'accès au logement et pour un urbanisme rénové) et finalement abandonnée, le dispositif Visale de caution locative gratuite connaît une nouvelle extension. Action logement, qui assure la gestion de Visale, annonce en effet une double extension de ce dispositif qui "a aujourd'hui acquis la confiance de très nombreux partenaires bailleurs et a déjà contribué à loger plus de 100.000 ménages". C'est la seconde modification significative de Visale après celle mise en œuvre en juin dernier, avec en particulier une révision à la hausse des plafonds de loyers et la couverture de nouveaux publics comme l'ensemble des étudiants et les salariés et plus de 30 ans en mobilité professionnelle (voir notre article ci-dessous du 20 juin 2018).
La première nouveauté annoncée ce mois-ci par Action logement était attendue. Elle consiste à étendre la garantie de Visale au bail mobilité, instauré par la loi Elan (évolution du logement, de l'aménagement et du numérique) du 23 novembre 2018. Le bail mobilité est en effet un contrat de location spécifique de courte durée (maximum de dix mois) d'un logement meublé, afin de favoriser la mobilité étudiante ou professionnelle. La seconde nouveauté vise les bailleurs. Elle instaure une couverture supplémentaire avec la prise en charge d'éventuelles dégradations locatives. Cette garantie est sans frais pour le bailleur, dans la limite de deux mois de loyers et charges pour un logement du parc privé.

Haut de page