Localtis
M.T. / Localtis

Agriculture bio : le ministère décide finalement de maintenir les aides à cinq ans

Environnement

Développement économique

Le ministre de l’Agriculture fait machine arrière sur les aides à la conversion en agriculture biologique. Ces aides "resteront versées sur une durée de cinq ans comme c’est le cas aujourd’hui", indique le ministère, dans un communiqué, mardi 12 mars. Dans un récent entretien à l’AFP en clôture du Salon de l’agriculture, Didier Guillaume avait pourtant annoncé sa décision d’accompagner les producteurs bio "pendant trois ans au lieu de cinq". "Si un jeune tient les trois premières années, il est bien parti", avait-il argué, avant que le président de la République n’abonde dans son sens, le 6 mars, dans le cadre du Grand Débat à Gréoux-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence). Arrière toute. "L’accompagnement des agriculteurs qui prennent le risque de passer en agriculture biologique est essentiel pour garantir son développement", souligne le ministère, mardi, rappelant "l’objectif de la France dans son programme Ambition Bio est de passer de 6,5% à 15% de surface agricole utile d’ici 2022 convertie en agriculture biologique".

Haut de page