Ambiance bois avec le Groupe Piveteau pour des fêtes de fin d’année durables et responsables

Préserver l’environnement et perpétuer la tradition incontournable du sapin de noël, mission impossible ? Que nenni ! Et si cette année vous optiez pour un sapin tout en bois ? Sobre et élégant, le bois est un matériau entièrement renouvelable. Au cœur des préoccupations, la consommation raisonnée est aussi d’actualité en cette période de fêtes. Engagée pour des territoires plus durables, la Banque des Territoires est partenaire du groupe Piveteau bois. Retour sur un partenariat responsable.

Pour certains Noël rime avec profusion de cadeaux mais pour autant d’autres modes de consommation, plus responsables, existent. Et si vous commenciez par le sapin ? Pourquoi pas le choisir tout en bois ou le concevoir directement, façon DIY ? La Banque des Territoires, elle, se dotera cette année d’un beau sapin en bois. Et pour cause, elle s’engage pour le développement d’une filière bois responsable.  

 

La Banque des Territoires a renforcé son partenariat auprès du groupe vendéen Piveteau bois en participant à un investissement commun de 4 millions d'euros.

L’ambition ? Acquérir des massifs forestiers en France et développer la plantation et la gestion du repeuplement forestier. L’investissement va ainsi permettre au groupe d’approvisionner en bois de qualité ses unités de transformation.

La Caisse des Dépôts, avec l’intervention de la Banque des Territoires et de La Société Forestière, reste totalement mobilisée sur le plan de relance et sur le soutien à l’économie, aux entreprises, et aux territoires durables. Ce projet vendéen, mené avec le groupe Piveteau, est exemplaire sur le volet de la transition écologique et du développement territorial.

Philippe Jusserand, Directeur régional Banque des Territoires - Pays de la Loire

Par ce partenariat, la Banque des Territoires poursuit ainsi son soutien aux territoires et aux entreprises pour une ville plus durable. Et du côté de chez vous, prêt à se mettre au vert pour des fêtes de fin d’année engagées ?Clin d’oeil