Doubs

Au Grand Besançon, CitésLab fait ses preuves (25)

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Implanté dans la zone franche urbaine du Grand Besançon, le dispositif CitésLab a été créé en 2005 pour accompagner les créateurs potentiels d’entreprise. Il s’appuie sur les outils des boutiques de gestion (BGE) et depuis 2008 est financé à 80% par l’agglomération. La réussite du dispositif pourrait conduire à étoffer le service, mais le montage financier est complexe.

La politique de la ville a instauré des zones franches urbaines dans lesquelles les dispositifs d'accompagnement vers l'emploi sont renforcés. Afin de dynamiser la création d'entreprises, la Caisse des Dépôts et ses partenaires (voir en fin de texte) ont expérimenté de 2002 à 2005 un service d'amorçage de projets qui consiste à proposer aux créateurs potentiels une première marche à gravir pour aller vers la création d'entreprise. En 2005, ce service est pérennisé sous le nom de CitésLab, dans un réseau national mis en place par la Caisse des Dépôts.

400 personnes accompagnées chaque année à Besançon

Sur le Grand Besançon, CitésLab a bénéficié, de 2005 à 2007, d'un poste financé par la Caisse des Dépôts. Depuis 2008, la communauté d'agglomération du Grand Besançon assume 80% de ce financement, la région abonde à hauteur des 20% restants. Si les élus ont décidé de maintenir le dispositif CitésLab c'est parce qu'il a fait ses preuves. Plus de 400 personnes sont accompagnées chaque année, dont 40% iront jusqu'à la création d'entreprises. Lorsque l'on sait que 80% des entreprises qui bénéficient d'un accompagnement sont pérennes, on mesure l'impact des CitésLab.

Boutiques de gestion et tutorat via les "référents de parcours"

Parmi les plus de 70 CitésLab implantés en France, chaque structure a ses spécificités. Celle de Besançon bénéficie du partenariat avec les boutiques de gestion (BGE). En effet, Hinda Mehri, qui anime le CitésLab, appartient à ce réseau et utilise des outils originaux. Elle organise par exemple des ateliers de ‘photolangage’ grâce auxquels les participants précisent leurs projets devant les autres en commentant des images (voir en fin de texte).
CitésLab dispose également d'une base de données regroupant des "référents de parcours", c'est-à-dire des chefs d'entreprise qui acceptent d'être contactés par les porteurs d'idées et de répondre à leurs questions. Le dispositif organise également avec France active des formations pour les jeunes de moins de 26 ans qui sont très avancés dans leurs projets mais qui doivent encore résoudre des problèmes de financement.

La clé du succès : intense travail de coordination, animation, partenariat

CitésLab doit son succès à un intense travail de coordination, animation, partenariat assuré par la chargée de mission. Au-delà des quelque 400 rendez-vous en face-à-face, cette dernière prend en charge la sensibilisation en milieu scolaire, dans les centres de formation ou les maisons de quartier. Elle a également à suivre les entreprises nouvellement créées pendant trois ans et anime un comité technique regroupant tous les organismes qui travaillent dans le champ de la création d'entreprise. Son rôle est également de réunir un comité de pilotage auquel participent les services de l'agglomération, la préfecture et la Caisse des Dépôts...

La tâche est très lourde pour une personne seule. "Nous sommes victimes de notre succès, constate Hinda Mehri. Pour preuve, aujourd'hui le bouche à oreille est notre principal prescripteur et je peine à mettre en œuvre toutes les missions qui me sont confiées". Une demande de création d'un deuxième poste a été faite auprès des services de la Caisse des Dépôts, mais il faut trouver des cofinancements et dans le contexte actuel ce n'est pas chose facile.

Apprendre à présenter son projet, avec les ateliers de "photolangage"
Au cours de ces ateliers, chaque participant choisit quatre images en fonction d'un thème donné qui peut être par exemple : "Un moment de réussite dont vous avez été l'acteur principal." Le porteur de projet explique ses choix tandis que les autres participants notent les capacités qu'il a mises en avant pour réussir. A partir de ces appréciations, chacun peut comparer ses atouts et les capacités qui doivent être mobilisées pour mener à bien un projet de création d'entreprise.
CitésLab : conçu pour tirer parti des savoir-faire de tous les partenaires impliqués
Le réseau CitésLab a été conçu et est déployé par la Caisse des Dépôts en partenariat avec quatre grands réseaux associatifs de la création d'entreprise : l'Association pour le droit à l’initiative économique (Adie), la BGE, France active et Initiative France.

Luc Blanchard, Studio Graph, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Contact(s)

Communauté d'agglomération du Grand Besançon

4 rue Gabriel-Plançon
25000 Besançon
03 81 65 07 00
03 81 82 29 60
agglomeration@besancon.com
Nombre d'habitants : 177354
Nombre de communes : 58
Nom de la commune la plus peuplée : Besançon (120200 hab.)

Karima Rochdi

Vice-présidente en charge de la politique de la ville

Hinda Mehri

Chef de projet CitésLab
hinda.mehri@grandbesancon.fr
Haut de page