Pyrénées-Atlantiques

A Bayonne, mission locale et salariés du privé aident des jeunes à décrocher leurs permis (64)

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Depuis 2014, la mission locale Avenir Jeunes Pays Basque propose chaque année l’opération "Du permis à l’emploi" à des jeunes de quartiers prioritaires. Entre auto-école et conduite supervisée avec un tuteur d’ERDF, les jeunes décrochent le sésame en 4 mois et pour seulement 200 euros !

Avec 26 antennes, la mission locale Avenir Jeunes Pays Basque couvre un vaste territoire (157 communes, 272.000 habitants), de Bayonne à Hendaye et jusqu’à Mauléon, à une centaine de kilomètres. Les conseillers en insertion accompagnent des jeunes de 16 à 25 ans déscolarisés.

Pour des jeunes issus de la zone urbaine sensible

Dans le cadre d’un appel à projets de politique de la ville, la mission locale et ses partenaires ont initié l’opération "Du permis à l’emploi", à destination des jeunes issus de la zone urbaine sensible (ZUS) des Hauts de Bayonne.
Lancé en 2014 et renouvelé chaque année entre septembre et décembre, le dispositif accompagne le jeune jusqu’à l’examen du permis de conduire : préparation et examen du code de la route, ainsi que 25 heures de leçons de conduite en auto-école, puis conduite supervisée.

Convention avec ERDF pour mettre à disposition des salariés volontaires

Outre le coût très réduit d’obtention du permis pour le jeune, l’un des points forts du dispositif est la conduite supervisée sur une distance de 1.000 km effectuée avec un salarié bénévole d’une entreprise. Pour cela, une réflexion a été menée entre le responsable de la mission locale, une auto-école partenaire et l’entreprise ERDF.
Une convention a été signée entre la mission locale et ERDF : elle prévoit que des employés de l’entreprise se portent volontaires pour devenir tuteurs des jeunes bénéficiaires. Concrètement, ces salariés volontaires supervisent la conduite des jeunes au volant pendant leurs tournées d’intervention.

Formation intensive, en groupe, sur 4 mois

Un premier mois consacré à l’apprentissage puis à l’examen du code de la route, puis à la conduite (4 jours par semaine de 9h à 12h et de 14h à 18h). "Cette formation intensive et en groupe se révèle très positive, c’est l’une des plus-values de l’opération", constate le conseiller en insertion professionnelle, Mathieu Bistue. "Les trois mois suivants sont consacrés à la conduite accompagnée avec le tuteur ERDF, à raison d’une à deux fois par semaine en fonction des plannings des agents de l’entreprise." Via ces trajets supervisés par les tuteurs d’ERDF, les jeunes découvrent le monde de l’entreprise, ainsi que leur territoire.

Confiance entre l’auto-école partenaire et la mission locale

Lorsque les 1.000 km requis sont parcourus, le jeune prend rendez-vous à l’auto-école, qui décide s’il est prêt à passer l’examen ou si des leçons de conduite supplémentaires sont nécessaires. La relation de confiance entre l’auto-école partenaire et la mission locale est essentielle.

Financements publics abondés par le privé

Dans le cadre de l’appel à projets de politique de la ville, le financement du groupement d’intérêt public de développement social urbain (GIP DSU) de l’agglomération bayonnaise apporte un complément à l’aide émanant du conseil régional d’Aquitaine via le Pass conduite.
De plus, ERDF abonde de 200 euros par jeune. Au final, l’obtention du permis de conduire revient à 200 euros pour le jeune bénéficiaire, au lieu de 1.600 euros en moyenne en France.

Onze permis de conduire obtenus en deux ans

Après deux éditions, douze jeunes ont bénéficié de l’opération et onze ont obtenu le permis de conduire. Pour certains, il s’agit du premier examen dont la réussite est importante en termes de confiance.
La plupart des bénéficiaires ont enclenché une dynamique : l’un d’eux a obtenu un CDI trois mois après son examen, un autre un service civique, un des jeunes a même intégré ERDF via un contrat en alternance. Pour le conseiller, "cette dynamique d’insertion est notre cœur de métier et représente dès lors un résultat positif".

Tuteurs issus d’une seconde entreprise et perspectives d’élargissement

Aujourd’hui, la mission locale et ses partenaires réfléchissent à la possibilité d’ouvrir l’opération à d’autres publics, d’autres financements et d’autres entreprises. Un nouveau partenaire a déjà rejoint le dispositif. Il s’agit d’une association qui installe des téléalarmes au domicile de personnes âgées. Certains de ses employés sont tuteurs de jeunes conducteurs.

Cécile Perrin pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Contact(s)

Association Mission locale Avenir jeunes Pays Basque

10 rue du Pont de l'Aveugle
64600 Anglet
05 59 59 82 60
contact@missionlocale-paysbasque.org
Nombre d'habitants : 272000
Nombre de communes : 157
Nom de la commune la plus peuplée : Bayonne (47500 hab.)

Christian Millet-Barbé

Président, adjoint au maire de Bayonne, chargé de la Vie Sociale et de la Politique de la Ville

Mathieu Bistue

Conseiller en insertion professionnelle, référent mobilité
contact@missionlocale-paysbasque.org
Haut de page