Habitat - Benoist Apparu hué au congrès HLM

Le secrétaire d'Etat au Logement, Benoist Apparu, a été hué à de nombreuses reprises lors de son discours de clôture du 71e congrès de l'Union sociale pour l'habitat (USH), ce jeudi 30 septembre à Strasbourg. La colère des congressistes était dirigée surtout contre l'annonce, dans le projet de budget pour 2011 présenté la veille, du souhait du gouvernement de soumettre les organismes HLM à un prélèvement de 340 millions par an pendant les trois prochaines années. La résolution votée dans la matinée par le congrès avait d'ailleurs porté sur ce seul thème, demandant "au Parlement de revenir" sur cette mesure.

En dépit des interruptions de la salle qui ont ponctué la quasi-totalité de son intervention, Benoist Apparu a réussi à terminer son discours. Ce fut plus qu'un baptême du feu pour le jeune secrétaire d'Etat. Les appels au calme du président de l'USH, Thierry Repentin, n'ont pu éviter des propos émanant notamment des associations de défense des locataires et faisant souvent référence à l'affaire Bettencourt. Lors de la conférence de presse qui a suivi son intervention, le secrétaire d'Etat a même indiqué avoir entendu des congressistes appeler au retour de Christine Boutin.

Sur le fond, Benoist Apparu a plaidé notamment pour "une France de propriétaires", estimant que "posséder son logement, c'est la constitution d'un capital pour la retraite", et est revenu sur le thème des ventes de logements HLM. Il a précisé sa conception du parc social : la principale mission des HLM est de "loger les plus modestes mais aussi ceux qui pour de multiples raisons ne trouvent pas de logement sur le marché", même s'il ne faut "pas concentrer les populations les plus pauvres dans les mêmes quartiers".

Lecture précise des discours, revue des mesures techniques annoncées et réactions dans notre prochaine édition...

 

Hélène Lemesle avec AFP
 

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle