Drôme

Biovallée®, naissance d'une marque pour un projet de territoire (26)

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Organisation territoriale, élus et institutions

Déposée en 2002 auprès de l'Inpi, la marque Biovallée® a été adoptée par quatre communautés de communes de la région Rhône-Alpes pour désigner leur projet de territoire. Quelques années plus tard, les acteurs du territoire créent l'association de promotion et de gestion de la marque Biovallée. Ses membres s'engagent sur une charte à points et sur un contrat. L'association leur propose des formations, des mises en réseau, des actions de communication...

A l'origine, le terme Biovallée avait été choisi par la communauté de communes Val de Drôme pour désigner un programme agricole (Lire : Pépinière d'installation agricole dans le Val de Drôme (26) . Il fait rapidement fortune et la communauté décide, en janvier 2002, de déposer la marque. C'est donc la marque Biovallée® que choisissent les quatre communautés de communes de la vallée (lire encadré ci-dessous) pour désigner leur projet de territoire. Entièrement tourné vers le développement durable, il porte bien son nom.

Retenu par la région Rhône-Alpes comme grand projet

En 2008, le projet de territoire Biovallée est retenu par la région Rhône-Alpes comme étant un des grands projets qu'elle soutient, elle s'engage à hauteur de 10 millions d'euros. La marque Biovallée® est prête à prendre son envol. La réflexion sur le meilleur moyen d'en faire la promotion va durer trois ans. Ce que souhaitent les acteurs de terrain, c'est un vrai engagement sur des valeurs et des actions concrètes.
Le contrat d'usage de la marque est adossé à une charte à points composée de 55 actions. Une action réalisée vaut de 1 à 5 points. C’est une démarche de progrès permanent car il faut atteindre 30 points sur 100 en trois ans, 45 en six ans… faute de quoi, l’usage de la marque n’est plus possible.
Le fait d’adhérer à la charte et de signer le contrat revient à s'engager sur des principes, comme de diviser par quatre ses dépenses d'énergie, et sur des réalisations, comme le programme Doremi qui rend massivement accessible la rénovation basse énergie des maisons individuelles.

Onze partenaires pour la création de l'association Biovallée®

L'association de promotion et de gestion de la marque Biovallée est déclarée en mai 2012, les onze fondateurs sont pour la moitié des collectivités, pour un quart des entreprises et pour l'autre des associations. "Nous avons bénéficié d'une belle dynamique, constate Anne-Sophie Chupin, directrice de l'association, mais bien sûr il a fallu tout mettre en place au niveau administratif et comptable. A présent nous sommes véritablement dans l'action." L'association dispose d'un budget de 100.000 euros par an, financé pour un petit tiers par les cotisations de ses membres, et pour la période de lancement, par la région Rhône-Alpes. Elle compte une directrice, un stagiaire et un salarié à temps partiel pour la comptabilité. Les membres de l'association sont engagés sur des actions précises et il est aisé de connaître leurs priorités et leurs besoins. La rénovation de l'éclairage public faisant partie des actions très payantes pour réduire la consommation d'énergie, l'association organise des formations sur le sujet. Plusieurs entreprises ont mis le "document unique de sécurité" en axe de progrès, l'association se propose d’en piloter sa rédaction... On pourrait multiplier les exemples. Le dispositif fonctionne bien, la première assemblée générale a rassemblé 50 adhérents et neuf candidats se présentaient pour trois places vacantes au bureau... La vitalité démocratique est souvent synonyme de performance.

Les acteurs du territoire membres de l'association se sont donné trois ans pour asseoir solidement la marque Biovallée dans le paysage institutionnel. Ils se préparent maintenant à la seconde étape qui consiste à communiquer avec le public sur des produits commerciaux. Les agriculteurs et les professionnels du tourisme sont intéressés et utiliseront certainement les certificats de qualité qui existent déjà.

Luc Blanchard / Studio Graph, pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Quatre communautés de communes composent la Biovallée
Communauté de communes du Crestois : 3 communes, 3.600 habitants
Communauté de communes du Diois : 52 communes, 11.200 habitants
Communauté de communes du Pays de Saillans : 11 communes, 2.000 habitants
Communauté de communes du Val de Drôme : 36 communes, 26.800 habitants


 

Contact(s)

Association de promotion et de gestion de la marque Biovallée

Pépinière du Val de Drôme, Quartier Brunelle, Ecosite
26400 Eurre

Laurent Déré

Président et vice-président de la communauté de communes Val de Drôme

Anne-Sophie Chupin

Directrice
aschupin@biovallee.fr
Haut de page