Habitat - Cécile Duflot va réunir préfets et élus pour renforcer la lutte contre le logement insalubre

Les suites de l'incendie qui a fait trois morts et trois blessés graves, le 9 septembre, dans un immeuble insalubre de Saint-Denis, ne seront pas seulement judiciaires. Dès le 11 septembre, Didier Paillard, le maire de Saint-Denis, a affirmé lors d'une conférence de presse que "ce drame n'était pas un accident", mais la conséquence "d'une délinquance organisée, très rentable, qui exploite la misère humaine". Régulièrement confronté à des démarches au titre du péril ou de l'insalubrité qui n'aboutissent pas, l'élu demande une "responsabilisation des propriétaires bailleurs" et, pour ceux qui ne se conforment aux arrêtés préfectoraux ou municipaux, "la confiscation de leur bien de manière préventive au titre des mesures de contrôle judiciaire".
Le message a été entendu par Cécile Duflot, qui s'était rendue sur place le jour de l'incendie. Dans un communiqué du 13 septembre, la ministre de l'Egalité des territoires et du Logement indique que "l'Etat s'engage à trouver des solutions plus durables pour les personnes sinistrées". Elle réaffirme aussi sa détermination "à lutter avec la plus grande fermeté contre l'habitat insalubre et contre les marchands de sommeil". Cécile Duflot annonce d'ailleurs qu'"elle organisera très prochainement une réunion rassemblant les élus et les préfets des départements concernés par l'habitat insalubre". Une démarche qui pourrait compléter la concertation déjà engagée sur l'hébergement d'urgence (voir notre article ci-contre du 6 juillet 2012). 

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle