Localtis

Tourisme / Environnement - Cette année encore, l'association Vacances propres part à la montagne

Publié le
dans

Tourisme, culture, loisirs

Environnement

Energie

Créé en 1992 à l'occasion des Jeux olympiques d'Albertville, le dispositif "spécial montagne" de l'association Vacances propres se déploie cette année dans 95 stations (contre 91 en 2015) sur les 103 que comptent les massifs montagneux de France.
L'association, qui estime "qu'au moins 70 tonnes de déchets sauvages sont abandonnées sur les pistes de montagnes" chaque année (*), y installe des milliers de sacs à rayures pour collecter les déchets des skieurs. Pas uniquement des sacs d'ailleurs. Elle propose également des collecteurs dédiés, "dont certains spécialement étudiés pour s'intégrer au paysage", comme ces "mini‐chalets, fabriqués en mélèze ou en pin qui répondent aux exigences de praticité et de solidité imposées par des températures extrêmes et une utilisation intense". De plus, ils sont fabriqués en France et "s'inscrivent dans la politique d'achats responsables des communes de montagne", souligne l'association.
La présentation du dispositif "spécial montagne" était aussi l'occasion pour l'association de présenter le bilan 2015 de sa campagne nationale menée en partenariat avec plus de 1.000 collectivités locales et l'AMF. 2,4 millions de sacs ont été utilisés, soit 8,5% de plus qu'en 2014, permettant la collecte d'environ 24.000 tonnes de déchets. La nouvelle campagne de communication, résolument tournée vers la culpabilisation (voir notre article du 19 juin 2015), y serait pour beaucoup. A signaler encore qu'en complément de ce dispositif, un kit de communication a été mis à la disposition des collectivités partenaires pour sensibiliser leurs administrés et faire écho localement à la campagne nationale tout en la personnalisant au nom de la commune ou de l'agglomération et selon leur dispositif de collecte.

V.L.

(*) Une estimation calculée par extrapolation. "En 2014, les associations N'PY (8 stations de ski nettoyées dans les Pyrénées), et Moutain Riders (61 stations nettoyées), ont collecté sur ces domaines skiables plus de 33 tonnes de déchets." L'association Vacances propres en déduit que "près de 70 tonnes de déchets sauvages sont abandonnées chaque année sur les pistes de ski des 103 stations françaises".
 

Haut de page