Patrimoine de l'Unesco - Cité de la gastronomie : ce ne sera pas Versailles...

Contrairement à ce que nous annoncions hier, ce ne sont pas six mais cinq villes qui ont été auditionnées, lundi 15 octobre, au ministère de la Culture, dans le cadre de la candidature pour l'accueil de la future Cité de la gastronomie, mesure phare de la reconnaissance du "repas gastronomique des Français" obtenue auprès de l'Unesco en novembre 2010.
La Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), chargée d'instruire les dossiers, avait précédemment reçu une lettre de la mairie de Versailles dans laquelle la collectivité ne se disait pas candidate. "Versailles n'a pas souhaité concourir en l'absence d'engagement financier de l'Etat tant sur le fonctionnement que l'investissement", explique-t-on au cabinet du député-maire François de Mazières. Voilà pourquoi la MFPCA n'a pas reçu le porteur du projet, le conseiller général des Yvelines Olivier de la Faire, qui s'était pourtant déplacé. Olivier de la Faire s'est déclaré "déçu", auprès de l'AFP, regrettant de s'être fait "court-circuiter par la mairie".
La Mission, qui n'a pas fait de commentaire sur cette affaire, a indiqué qu'elle remettra "dans les jours qui viennent", aux ministres de la Culture, de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, son rapport d'analyse des cinq candidatures. 

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle