"CléSanté" : l'éducation à la santé impulsée par les élus en lien étroit avec les écoles (62)

Publié le
dans

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Tourisme, culture, loisirs

Pas-de-Calais

A la demande des élus, la maison intercommunale de promotion et de prévention de la santé (Mipps) du Bruaysis, dans le Pas-de-Calais, propose un programme complet d'animations santé pour les élèves des écoles maternelles et élémentaires du territoire. Cinq ans après sa finalisation en 2007, le dispositif  "CléSanté" est bien ancré au sein des établissements scolaires. Les partenaires du projet cherchent désormais à impliquer davantage les parents.

"Dans ce projet, le respect du partenariat est essentiel, précise Delphine Parent, directrice de la maison intercommunale de promotion et de prévention de la santé (Mipps créée par un Sivom, voir encadré). Nous sommes là pour agir en complémentarité du travail des infirmières scolaires qui ont une mission d'éducation à la santé. Elles constituent un maillon essentiel du dispositif CléSanté, notamment en présentant chaque année le programme aux enseignants dans les écoles. Ensuite, ce sont les animateurs délégués par la Mipps qui conduisent les séances dans les classes."

Elaboration au fil du temps en étroite collaboration avec l'Education nationale

"Sans l'accord des inspecteurs académiques, CléSanté n'existerait pas", ajoute la directrice de la Mipps. A leur demande, le dispositif proposé par les élus s'est construit en cohérence avec les programmes scolaires. Un comité de pilotage, composé des techniciens de la Mipps, de conseillers pédagogiques de l'Education nationale, d’infirmières scolaires et de parents d'élèves, exerce une concertation permanente, se réunissant quatre fois par an pour travailler à l'amélioration permanente du dispositif à partir des évaluations annuelles des enseignants. Sous-tendu par cette collaboration, le parcours "CléSanté" s’est structuré progressivement. Après des animations consacrées pendant trois ans à la thématique de l'hygiène bucco-dentaire, une enquête menée en 2004 auprès des enseignants et des infirmières scolaires a permis de concevoir un parcours d’animations complet sur la Santé, finalisé en 2007. Aujourd’hui, "CléSanté" propose 10 types d'animations pour aborder avec les élèves les questions d’hygiène, d’alimentation, de sécurité et de bien-être.

"CléSanté" en 2012 = plus de 800 animations et 9.500 élèves sensibilisés

Chaque année en septembre, les enseignants retiennent, parmi le programme d’animations de la Mipps, les séances qu’ils souhaitent accueillir dans leur classe. Ces interventions sont assurées auprès des élèves par l’un des trois animateurs de la Mipps. Seules les animations sur l'alimentation sont déléguées aux diététiciennes de l’association PrevArt (Prévention Artois). Pour aller plus loin dans ce travail, les enseignants peuvent aussi avoir recours au centre de documentation de la Mipps qui propose de nombreux supports pédagogiques. Le point d'orgue du parcours "CléSanté" est la RandoSanté, journée éducative sur la santé, organisée chaque année en mai, au cours de laquelle les écoliers de CM2 sont accueillis par l’équipe de la Mipps et le réseau local des acteurs santé du territoire (associations santé, infirmières et assistantes sociales des collèges …), dans un esprit ludique et sportif.

Impliquer les parents

En 2012, le comité de pilotage a généralisé, après expérimentation, le principe d’un temps d'information ouvert aux parents, qui sont admis dans la classe un quart d'heure à la fin de chaque animation. Ce temps d'échanges est proposé dès lors que l'enseignant concerné en valide le principe. Enfin, pour tisser davantage de lien entre enfants, parents, enseignants et acteurs santé, un Passeport CléSanté, -qui rassemble des informations relatives aux animations dispensées en classe, mais aussi des jeux, des conseils et des références- vient d’être créé à titre expérimental. Destiné à suivre l'enfant jusqu'au CM2, ce guide doit permettre aux parents de poursuivre le dialogue sur chacun des thèmes. L’évaluation du dispositif est prévue d’ici deux ans.

Ce dispositif bénéficie du soutien financier du conseil général du Pas-de-Calais et de l’Agence Régionale de Santé Nord – Pas-de-Calais.

Claire Lelong pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

 

La maison intercommunale de promotion et de prévention de la santé,
un outil du Sivom de la communauté du Bruaysis
Le Sivom à la carte de la communauté du Bruaysis a été créé en 1991. Il compte 28 communes, emploie 430 salariés et assure 3 grands domaines de compétence : personnes âgées – dépendance (services de maintien à domicile et Ehpas), action sociale (Mipps, RAM, insertion solidarité) et urbanisme – technique (PLU et prestations techniques mutualisées).
En avril 2011, le projet initial de schéma départemental de coopération intercommunale du Pas-de-Calais prévoyait sa dissolution. Mais l'importance des services assurés (plus de 17 millions d'euros de budget annuel de fonctionnement en 2012), les particularités de ce territoire et la mobilisation des élus ont permis de faire adopter un amendement au schéma et garantir l'existence du Sivom pour les années à venir. En effet, "sur ce territoire minier, les Charbonnages de France ont longtemps assuré de nombreux services, en agissant par exemple dans le domaine de la prévention santé et en gérant des dispensaires", indique le président du Sivom, Pierre Moreau.
Le vide créé par la fin de l’exploitation charbonnière, et les statistiques particulièrement mauvaises en matière de santé du département du Pas-de-Calais, ont mobilisé les élus du Sivom qui ont créé la Mipps en 2000. Dix ans plus tard, avec un budget de plus de 380.000 euros et six agents, la Mipps mobilise tout un réseau associatif autour d'elle et œuvre sur 24 des 28 communes du territoire. Elle travaille dans 6 directions prioritaires : éducation et promotion de la santé, santé et précarité, prévention des cancers, prévention et prise en charge des addictions, vie affective et sexuelle, seniors.

Maison intercommunale de prévention et de promotion de la santé - Sivom communauté du Bruaysis

Nombre d'habitants :

100000

Nombre de communes :

28
131, rue Arthur Lamendin, BP 138
62702 Bruay-la-Buissière Cedex
mipps@bruaysis.fr

Pierre Moreau

Président du Sivom

Delphine Parent

Directrice de la Mipps
Haut de page