Coopération intercommunautaire en Agenais

Publié le
dans

Commande publique

Organisation territoriale, élus et institutions

Lot-et-Garonne

La communauté de communes du canton de Laplume-en-Bruilhois et la communauté d’agglomération d’Agen ont créé une conférence permanente. Au sein de cette structure légère, les élus des deux communautés et des communes membres envisagent ensemble l’avenir de leur bassin de vie. Chacun reste maître de ses choix, et la mutualisation est en marche.

En 1998, lorsque les neuf communes du canton de Laplume décidèrent de créer leur communauté, la question du périmètre de ce regroupement se posait déjà. Le préfet recommandait d’instaurer une coopération avec la communauté d’agglomération d’Agen. Durant dix ans, il n’en fut rien ! Ce ne fut qu’au lendemain des élections municipales de 2008 que les deux communautés réalisèrent qu’elles avaient des projets communs pour le développement de l’Agenais. Leurs présidents, et les directeurs généraux des services instituèrent alors des réunions régulières.

Le développement d’un bassin de vie autour de projets structurants


Avec dix communes et 70.240 habitants, la communauté d’agglomération d’Agen est bien sûr le poids lourd. Pourtant son développement se heurte à des problèmes fonciers : entre les coteaux et les zones inondables, elle manque d’espace. La communauté de Laplume connaît de son côté un développement fort, passant de 8.500 habitants en 1998 à 12.000 en 2010. Un "boom" démographique, mais aussi économique : Laplume compte deux zones économiques importantes, et un acteur majeur de l’énergie photovoltaïque a choisi de s’y installer. Dans ce contexte dynamique, plusieurs projets d’envergure se dessinent : la création d’une zone d’activité de deux cents hectares, la construction de la rocade ouest d’Agen, l’implantation d’une gare TGV pour la prochaine ligne à grande vitesse… Tous ces projets concernant directement l’agglomération d’Agen sont implantés sur le territoire de Laplume. Ils sont au centre des discussions entre les deux communautés lors des réunions régulières entre présidents et directeurs généraux des services.

La conférence permanente


Afin d’élargir la participation à ces réunions en les ouvrant aux bureaux communautaires et aux maires concernés, les présidents des deux communautés ont créé une "conférence permanente". Cette structure consultative se réunit tous les trimestres et analyse les projets. Ainsi chacun reste maître de ses décisions, pendant que la coopération intercommunale prend forme.

La mutualisation est en marche


Trois services ont déjà été mis en commun : le système d’information géographique, l’accessibilité, et tout ce qui touche à la prévention, l’hygiène et la sécurité. Olivier Lamouroux, secrétaire général de la communauté d’agglomération d’Agen, précise la clef de répartition utilisée. "Elle s’appuie sur le potentiel fiscal et sur la population, ce qui permet d’être très transparent. Sur l’ensemble des projets, l’agglomération d’Agen prend à sa charge 85% des dépenses, et l’intercommunalité de Laplume-en-Bruilhois les 15% restants". Grâce à ce dispositif, plusieurs études ont put être financées, et d’importantes réalisations vont voir le jour.

Luc Blanchard, pour la rubrique Expériences du site www.mairieconseils.net
 

Communauté d'agglomération d'Agen

Nombre d'habitants :

98500

Nombre de communes :

31
8, rue André Chénier, BP 90045
47916 Agen Cedex 9

Contact

Communauté de communes du canton de Laplume-en-Bruilhois

Lieudit Saylat-Agropole- BP 10052- Estillac
47901 Agen Cedex 9

Olivier Lamouroux

Secrétaire général

Henry Tandonnet

président
Haut de page