Covid-19 : visite de chantier à Saint-Denis pour Élisabeth Borne

La ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion s'est rendue mardi 3 novembre 2020 sur un chantier de rénovation d'un immeuble tertiaire de Saint-Denis pour y constater la bonne application des protocoles sanitaires dans le BTP.

"Alors, comment ça se passe avec les nouvelles règles de sécurité sanitaire ? Pas trop dur avec les masques ?" Avec une grande attention et la simplicité dont elle est coutumière, Élisabeth Borne a effectué mardi 3 novembre 2020 une visite sur un chantier de remise à neuf de l'immeuble Le Jade, avenue François-Mitterrand à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). L'occasion, pour la ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion, accompagnée notamment de Laurent Pietraszewski, secrétaire d'État chargé des retraites et de la santé au travail, de constater que le travail dans le BTP est bel et bien compatible avec le strict respect des gestes barrières. 
"Le secteur du BTP a consenti depuis le début du premier confinement un énorme effort d'adaptation. Nous constatons une effectivité de l'application du protocole sanitaire de bon niveau", a souligné Paul Duphil, directeur général de l'Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP), présent lors de cette visite, sur un chantier réalisé par le groupe Rougnon pour le maître d'ouvrage Cardiff. Un protocole sanitaire dont la septième version a été publiée lundi 2 novembre. 
"Globalement, pour le secteur du BTP, les cas de contamination constatés sur le lieu de travail sont rares. L'attention doit porter sur les pauses, celles du déjeuner notamment, ainsi que sur les activités effectuées hors du temps de travail", a souligné Paul Duphil. Ce dernier a indiqué que 1.000 réunions d'information et de sensibilisation avaient été organisées en France par les différentes OPPBTP.

Télétravail : les opposants "en contravention avec la loi"

Le chantier visité, la rénovation d'un ensemble tertiaire construit il y a une vingtaine d'années, offre des conditions d'espace notamment propices à la mise en œuvre des mesures de sécurité, ce qui n'est pas toujours le cas sur des chantiers plus petits. 
Interrogée sur la demande insistante des élus locaux de voir rouverts certains commerces de proximité "non-essentiels", Élisabeth Borne a clairement indiqué que la priorité du gouvernement était de briser la progression toujours soutenue de l'épidémie. "Si tout le monde va faire du shopping dans les rues, on n'est plus en confinement", a-t-elle rappelé, réaffirmant que "plus les mesures de confinement seront respectées, plus leur durée sera courte".  
De même, l'ancienne présidente de la RATP a estimé que les patrons qui s'opposaient au télétravail de leurs employés "se mettaient eux-mêmes en contravention avec la loi". La ministre s'est néanmoins félicitée d'une fréquentation des transports en commun située entre 30 et 40% du trafic habituel, "ce qui montre bien que la plupart de ceux qui le peuvent sont en télétravail". 

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle