Aménagement du Parc aux Angéliques

Publié le
dans

Développement durable

Nouvelle-Aquitaine

La Banque des territoires a participé à la transformation du Parc aux Angéliques en un espace naturel aux fortes exigences écologiques, tant dans sa conception que dans sa gestion. 

Le projet en bref

Frise chronologique

Chiffres clés

Superficie
40 ha

arrosage du parc
7 %

Modalité d'intervention de la Banque des Territoires

Financement dans le cadre du Programme d'Investissements d'Avenir (PIA)

Montant total de l'investissement : 8M€

Financement PIA Ville de demain : 1.57M€ sous forme de subventions

Zoom 

L’aménagement du Parc aux Angéliques s’inscrit dans la dynamique de transformation de la rive droite de la Garonne impulsée par le projet Bordeaux 2030. La Ville de Bordeaux souhaite faire de ce vaste parc urbain de 40 ha un véritable pôle écologique dans l’aménagement des nouveaux quartiers, avec comme objectif non pas de domestiquer le paysage mais de le « naturaliser ».

La 1e phase d’aménagement de cet espace constitue un lieu d’expérimentation. Des protocoles de phytoremédiation y sont développés dans le but de dépolluer les sols (impactés par les activités portuaires et industrielles antérieures) à travers une végétalisation appropriée. En matière d’eau, l’aménagement ne prévoit aucun réseau de récupération des eaux pluviales, l’objectif étant de favoriser l’infiltration de ces eaux grâce à une porosité de sol maximale. Seuls 7 % de la surface du parc nécessitent un arrosage, qui est réalisé avec l’eau du fleuve. Pour préserver la faune et la flore, une « zone tampon » a été mise en place entre les berges sauvages et le parc récréatif afin de limiter les atteintes au milieu naturel et aux espèces sauvages.

Haut de page