Crise sanitaire : des mesures de soutien à la filière des énergies renouvelables électriques

Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique, a annoncé le 1er avril des mesures pour accompagner les projets de production d’électricité renouvelable dans le contexte de crise actuel. Par ailleurs, dans le cadre de plusieurs appels d'offres, près de 300 projets éoliens et photovoltaïques ont été retenus pour un volume de plus de 1.700 MW.

Au cours d'une audioconférence avec les acteurs de la filière des énergies renouvelables électriques le 1er avril, Elisabeth Borne a annoncé plusieurs mesures d'accompagnement des projets, dans le contexte de crise actuel. "L’avancement de nombreux projets de production d’énergie renouvelable est actuellement perturbé, c’est pourquoi j’ai décidé d’accorder des délais supplémentaires pour les chantiers en cours de construction et pour les prochains appels d’offres, a déclaré la ministre de la Transition écologique,. J’ai demandé à mes services d’accompagner les porteurs de projets pour faciliter leur aboutissement. La crise sanitaire que nous traversons ne doit en aucune façon nous faire renoncer aux objectifs ambitieux en termes de développement des énergies renouvelables de la programmation pluriannuelle de l’énergie".

Périodes d'appels d'offres décalées

Pour la mise en service des installations d'énergie renouvelable, "des délais additionnels seront octroyés afin de ne pas pénaliser les retards liés à la crise, a donc assuré le ministère. Pour chacune des filières, un délai forfaitaire sera défini afin de s’adapter au mieux aux situations rencontrées quand la situation sanitaire sera stabilisée". Les tarifs d’achat de l’électricité pour les petits projets de solaire photovoltaïque en toiture, qui devaient baisser ce 1er avril, ont quant à eux été gelés pour trois mois.  
Les prochaines périodes d’appels d’offres du ministère seront aussi décalées totalement ou partiellement de la manière suivante :
• Solaire photovoltaïque au sol : maintien de la date du 3 juillet pour un tiers du volume et report du 3 juillet au 3 novembre pour deux tiers du volume ;
• Solaire photovoltaïque dans le Haut-Rhin : report du 31 juillet au 30 septembre ;
• Éolien terrestre : maintien de la date du 1er juillet pour un tiers du volume et report du 1er juillet au 1er novembre pour les deux tiers restants ;
• Solaire photovoltaïque bâtiment : report du 6 juillet au 6 septembre ;
• Solaire photovoltaïque innovant : report du 3 avril au 3 juin ;
• Solaire photovoltaïque zones non interconnectées (ZNI) : report du 12 juin au 12 août ;
• Autoconsommation : report du 18 mai au 18 juillet ;
• Petite hydroélectricité : report du 31 mars au 30 mai.

288 nouveaux projets lauréats d'appels d'offres

Par ailleurs, Elisabeth Borne a désigné le 1er avril 288 nouveaux lauréats pour l’énergie éolienne et photovoltaïque dans le cadre de plusieurs appels d’offres : 35 projets d’éolien terrestre, pour une puissance de 749,3 MW ; 88 projets de solaire photovoltaïque au sol, pour une puissance de 649 MWc ; 39 projets solaires photovoltaïques présentant des innovations en particulier en couplant le positionnement des panneaux photovoltaïques et la production agricole, pour une puissance de 104 MWc ; 12 projets de solaire photovoltaïque dans le Haut-Rhin dans le cadre du contrat de territoire accompagnant la fermeture de la centrale de Fessenheim, pour une puissance de 94,2 MWc ; 30 projets de solaire photovoltaïque en autoconsommation, pour une puissance de 11,8 MWc ; 84 projets de solaire photovoltaïque dans les territoires d’Outre-mer et en Corse, pour une puissance de 101,7 MW.
Ces projets qui seront mis en service progressivement produiront environ 2,6 TWh d’électricité renouvelable par an.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle