Drôme

Dans la Drôme, un lieu d'accueil intercommunal enfants-parents démontre son utilité (26)

Santé, médico-social, vieillissement

Social

La communauté de communes du Val de Drôme (30 communes, 30.000 habitants) a ouvert en 2014 "Le PASsage", un lieu d’accueil enfants- parents pour soutenir les parents dans leur rôle éducatif. Le personnel accueillant suit une pédagogie bien précise pour laquelle il se forme en continu.
 

"La mise en place du lieu d’accueil intercommunal enfants-parents s’intègre pleinement à la politique petite enfance mise en œuvre par la communauté de communes depuis 2010", explique le coordonnateur Petite Enfance, Joseph Safadi. "Un schéma ambitieux a permis notamment la création de sept micro-crèches, la reprise en gestion directe de deux lieux multi-accueil et l’extension du relais assistantes maternelles dans quatre antennes réparties sur le territoire." Ces projets ont rapidement mis en évidence un fort besoin des parents d’échanger entre eux ainsi qu’avec des professionnels. Un lieu d’accueil intercommunal enfants-parents, qui n’est pas une structure de garde, est ouvert depuis le mois de février 2014 dans les locaux du relais assistantes maternelles (RAM) en dehors de ses heures d’ouverture.

Accueil gratuit et anonyme

L’accueil se déroule chaque mardi matin de 9 h à 12 h. Il est assuré par deux "accueillantes", nom donné aux quatre professionnelles - éducatrices de jeunes enfants et infirmières puéricultrices -, qui travaillent par roulement. Les objectifs de ce lieu, appelé "Le PASsage", sont de rompre l’isolement des parents, majoritairement des mamans, et également, pour les professionnels, de repérer des attitudes éducatives inappropriées. "Cet accueil est gratuit et anonyme. Seuls le prénom, l’âge et le code postal de l’enfant est noté, c’est tout", poursuit le coordonnateur.

Pédagogie clairement définie et une formation permanente des "accueillants"

La collectivité a choisi d’appliquer pour ce lieu une pédagogie bien particulière. "Il s’agit de celle du psychologue américain Carl Rogers (1902-1987) qui privilégie la qualité de la relation entre le professionnel et le patient : écoute, empathie, authenticité et non-jugement, précise le coordonnateur Petite Enfance. Le relais n’a pas de mission thérapeutique. À aucun moment, les accueillantes ne sont là pour apporter aux parents des réponses toutes faites. Ils viennent avec des questions, et repartent avec d’autres interrogations qui les aident à cheminer dans leurs réflexions." Ces dernières touchent non seulement aux relations parents-enfants, mais aussi à des sujets très divers : le jeu, la relation entre frères et sœurs, l’alimentation, etc. Tous les deux mois, le coordonnateur anime une réunion de l’équipe pour faire le point sur le fonctionnement du lieu. Les autres mois, les quatre accueillantes se retrouvent en présence d’un professionnel afin d’analyser et d’améliorer leurs pratiques professionnelles.

Pas d’investissement, des coûts de fonctionnements partagés

Une des quatre accueillantes est mise à disposition par le conseil général de la Drôme, les trois autres sont des agents de la communauté de communes travaillant au sein d’autres structures petite enfance du territoire. Le lieu d’accueil intercommunal enfants-parents n’a nécessité aucun investissement, puisqu’il utilise les locaux d’un relais assistantes maternelles. Son fonctionnement est financé à environ 60% par la CAF, le reste est pris en charge par la communauté de communes, qui espère prochainement un financement complémentaire de 20% du conseil général. Environ 15% des charges ont été consacrées à la communication (flyers, presse et radios locales, supports de la CAF) et à la formation des accueillants.

Un second temps d’accueil, adapté aux parents qui travaillent, est à l’étude

Chaque mardi, le lieu d’accueil intercommunal enfants-parents accueille en moyenne une dizaine d’enfants avec leurs parents. Même s’il est ouvert aux 0-6 ans, la majorité des enfants a moins de 3 ans. "Le local pouvant accueillir 20 personnes en même temps, nous sommes au maximum de nos capacités, précise le coordonnateur. Une réflexion est en cours pour l’ouverture d’un second temps d’accueil dont les horaires seront peut-être davantage adaptés aux parents qui travaillent."
Ce projet est conforté par la satisfaction exprimée par les parents qui aimeraient que le lieu d’accueil soit aussi ouvert pendant les vacances. Ce qui n’est pas le cas actuellement, la faisabilité est à l’étude.

Pour le coordonnateur, cet engouement démontre l’utilité du lieu d’accueil intercommunal enfants-parents.

Lucile Vilboux / Magazine Village-L’Acteur Rural pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Contact(s)

Communauté de communes Val de Drôme

Rue Henri Barbusse- BP 331
26402 Crest Cedex
ccvd@val-de-drome.com
Nombre d'habitants : 30000
Nombre de communes : 30
Nom de la commune la plus peuplée : Livron (8986 hab.)

Jean Serret

Président

Joseph Safadi

Coordonnateur Petite Enfance.
jsafadi@val-de-drome.com
Haut de page