Gard

Cécile Perrin

Dans les Cévennes, mobilisation générale contre l'isolement des personnes âgées (30)

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Depuis 2013, la communauté de communes du Pays viganais a vu naître de nombreuses actions en faveur des personnes âgées les plus isolées. Et cela dans le cadre de la charte territoriale des solidarités initiée par la MSA. Avec à la clé un réseau d’acteurs locaux engagés dans une véritable dynamique qui se concrétise par des actions bien ancrées dans le territoire.

Dans les Cévennes, à 1 heure de Montpellier et de Millau, la communauté de communes du Pays viganais (22 communes et 10.662 habitants) offre un paysage rural de montagne sur une superficie de plus de 383 km², avec une très faible densité (27,8 habitants au km²). Du côté des causses, les habitations éparses et les hameaux abritent des personnes âgées qui vivent, ou sont revenues vivre, dans la maison où elles sont nées. Dans ce territoire excentré, la lutte contre l’isolement des anciens cimente de nombreux partenaires.

La démarche de la MSA trouve un écho auprès des élus et des acteurs sociaux

Les caractéristiques de la communauté de communes du Pays viganais en ont fait un territoire tout désigné pour la charte territoriale des solidarités initiée par la Mutualité sociale agricole (MSA) depuis 2013. "Cette charte a permis de fédérer autour de projets précis une série de partenaires (voir encadré) : associations d’aide à domicile, service autonomie du Pays viganais qui dépend du département du Gard, Ehpad, professionnels de la santé, communes et services de la communauté de communes du Pays viganais", souligne le vice-président de la communauté de communes, Jean-Pierre Gabel. "La charte des solidarités a été l’élément déclencheur pour réaliser des idées en germe depuis longtemps", confirme la responsable du service associatif d’aide à domicile La Passerelle, Priscillia Girod,

Actions solidement ancrées dans le territoire

La responsable du service associatif d’aide à domicile La Passerelle pilote l’opération Tranches de vie, une démarche qui a pris forme depuis 2013. Concrètement, des aides à domicile des associations la Passerelle et Présence 30, ainsi que des assistantes sociales départementales du service autonomie du Pays viganais recueillent les paroles de personnes âgées autour de leur vie. Ces témoignages enregistrés pendant environ une heure sont ensuite retranscrits par un écrivain du territoire et valorisés lors de lectures publiques. En 2017, ils ont été publiés dans un recueil à une centaine d’exemplaires distribués gratuitement. Malgré des réticences initiales - les personnes âgées estimant de prime abord qu’elles n’ont rien d’intéressant à dire -, le lien de confiance établi avec les personnels des associations d’aide à domicile permet de libérer la parole. Les lectures publiques ont déjà eu lieu dans quatre communes.

École primaire et deux Ehpad pour une balade intergénérationnelle

Outre le projet Tranches de vie, la charte des solidarités a donné naissance à un véritable printemps cévenol : l’ensemble des acteurs du territoire ont initié toute une série d’actions, ponctuelles, renouvelées ou régulières. Fin mai depuis 2015, la "Balade sur la voie verte" réunit une centaine de personnes durant une demi-journée. "Les résidents de deux Ehpad et les élèves de l’école de Molières-Cavaillac se retrouvent dans un moment de convivialité évidente, lorsque les enfants poussent les fauteuils roulants des aînés", se félicite la responsable du service d’aide à domicile La Passerelle.

Esat, Ehpad, associations, Pôle famille, Musée cévenol...

Autre moment fort, "la Guinguette" qui, dans une commune différente chaque année, fait danser les personnes de plus de 60 ans lors d’un après-midi de juin. L’opération, lancée en 2015, repose sur un partenariat entre le foyer de l’Esat la Tessonne, deux Ehpad, les services d’aide à domicile, en particulier Présence 30 et le pôle Famille de l’association du Mas Cavaillac. Egalement en juin, à l’occasion de la journée mondiale du tricot, les crocheteuses et tricoteuses du territoire exposent leurs travaux. Porté par le pôle Famille du Mas Cavaillac, le projet de "tricot urbain" a déjà habillé des bancs et des arbres du Vigan, en partenariat avec la mairie du Vigan et le Musée cévenol pour ses activités autour de la laine et du tissage.

Co-financement de l’intercommunalité, de communes et du département

L es collectivités apportent leur soutien financier via des subventions annuelles aux différentes associations. Pour Tranches de vie, la communauté de communes du Pays viganais et la charte de la MSA financent les prestations de retranscription et l’impression des recueils. Lors des lectures publiques, les salles sont prêtées par les communes, tandis le budget s’élève à moins de 6.000 euros. Le Pays viganais et les communes apportent également un soutien logistique en prêtant salles, tentes, estrades en tant que de besoin. En outre, elles relayent les informations sur leur site internet et leurs panneaux d’affichage. Le département du Gard soutient les différentes actions par la mise à disposition des assistantes sociales du service autonomie.

Le rôle des collectivités est de maintenir et de préserver cette dynamique

Pour le vice-président de la communauté de communes, "c’est en développant ces projets, que chaque partenaire a découvert tout ce qu’il était possible de faire ensemble, sans dénaturer les fonctions des organismes, et chacun a constaté que les actions prennent de l’ampleur grâce à la complémentarité des structures impliqués. La dynamique, en particulier associative, est lancée dans le Pays viganais autour d’un réseau remarquable, qui s’ajoute à d’autres dispositifs, comme le réseau Maia (Méthode d'action pour l'intégration des services d'aide et de soins dans le champ de l’autonomie) et les actions du contrat local de santé, conclu avec l’agence régionale et santé (ARS) et le conseil départemental. Le rôle des collectivités est de maintenir et de préserver cette dynamique".

Actions qui évoluent et essaiment sur le territoire

Ces actions sont aujourd’hui pérennisées. "Même si nous avions envie de les abandonner, le public viendrait nous chercher", observe la responsable du service d’aide à domicile La Passerelle. L’opération Tranches de vie par exemple, pourrait trouver une dimension intergénérationnelle grâce à des partenariats avec la cité scolaire du Vigan, l’Espace pour tous du Mas Cavaillac ou la médiathèque : l’idée serait que des jeunes se chargent des lectures publiques et participent à des ateliers d’écriture à partir des témoignages recueillis. "Reste que la principale difficulté consiste à dégager du temps, observe la responsable du service d’aide à domicile la Passerelle, qui admet même qu’elle a réalisé les recueils de témoignages en dehors de son temps de travail".

Principaux partenaires
La Mutualité sociale agricole (MSA) du Languedoc a mis en œuvre quatre chartes des solidarités avec les aînés dans le Gard, en particulier dans le Pays viganais, afin de lutter contre l’isolement des personnes âgées. Voir article du magazine de la MSA.
L’association éducative du Mas Cavaillac a étoffé ses activités depuis 1962. Elle s’occupe de l’accueil médicosocial d’enfants et d’adolescents, de protection judiciaire de la jeunesse, d’unités de soins psychiatriques pour jeunes adultes, ainsi que de lieux de vacances adaptées aux adultes souffrant de handicap psychique.
En 2009, le service d’aide à la personne, la Passerelle est créé. En 2013, l’association reprend la compétence de centre social de la communauté de communes ce qui donnera naissance à l’Espace pour tous du Vigan (accueil de loisirs pour les 11-17 ans, espace ados, pôle famille), devenu Maison de services au public (MSAP).
Présence 30. est une association de services à domicile, qui gère également des crèches et des résidences pour personnes âgées sur l’ensemble du territoire du Gard.
Le département du Gard, dont le service Autonomie avec ses assistantes sociales a contribué au recueil des témoignages de Tranches de vie, soutient de nombreux programmes en faveur des personnes âgées, comme Monalisa, les contrats locaux de santé, Maia ou encore des appels à projets inter-régimes qui favorisent les initiatives de solidarité.
Le Musée cévenol au Vigan, installé dans une ancienne filature, est partenaire de l’opération tricot urbain.
Communauté de communes du Pays de Vigan et les communes où ont eu lieu les lectures publiques : Le Vigan, Mollières-Cavaillac, Blandas…
 

Contact(s)

Communauté de communes du Pays de Vigan

Maison de l'intercommunalité, 3 avenue Sergent-Triaire
30120 Le Vigan
04 99 54 27 00
infos@cc-paysviganais.fr
Nombre d'habitants : 1062
Nombre de communes : 22
Nom de la commune la plus peuplée : Le Vigan (4400 hab.)

Jean-Pierre Gabel

Vice-président délégué au social, au médicosocial et à l'urbanisme

Association éducative du Mas Cavaillac (AEMC)

362 Route de Laparot
30120 Molières-Cavaillac
04 67 81 64 35
aemc@mas-cavaillac.com

Priscillia Girod

Responsable du service d'aide à domicile La Passerelle
priscillia.girod-garufi@mas-cavaillac.com
Haut de page