Puy-de-Dôme

Définir les usages de la future médiathèque : une équipe projet en résidence mobilise les habitants (63)

Tourisme, culture, loisirs

Pour concevoir son projet de médiathèque intercommunale, la communauté de communes Entre Dore et Allier a voulu mobiliser l’expertise des futurs utilisateurs et expérimenter in situ de nouveaux usages. Une volonté qui s’est concrétisée par l’appui d’une équipe pluridisciplinaire en résidence durant trois semaines. Un vrai "plus" pour l'appropriation par les habitants et les partis pris de cet équipement qui verra le jour en 2016.

Implantée sur la ville centre de Lezoux, la future médiathèque constituera un équipement culturel et social majeur pour l’ensemble du territoire de la communauté de communes Entre Dore et Allier (Puy-de-Dôme, 14 communes, 17.693 habitants). Dès la prise de décision, les élus et leurs équipes avaient conscience que les enjeux de cet équipement à venir concernaient son bon ancrage local, son fonctionnement en réseau avec les bibliothèques de proximité existantes ou encore l'ouverture vers des publics larges. D’où la volonté de mener une réflexion très en amont sur les futurs usages de la médiathèque intercommunale, et notamment sur le rôle fondamental que peut jouer le numérique pour l’ouvrir vers l’extérieur.

Appui d’une équipe pluridisciplinaire

"En amont du projet, les élus communautaires ont sollicité l’Etat (la Drac), le département du Puy-de-Dôme et la région Auvergne afin qu'ils contribuent à sa conception. C'est ainsi que les deux collectivités nous ont proposé de faire appel à une équipe de cinq personnes composée de designers, médiateur culturel et sociologue qui ont résidé sur place pendant trois semaines entre mai et novembre 2012", indique Jean-Christophe Lacas, chef de projet médiathèque à la communauté de communes Entre Dore et Allier. Cette équipe fait partie d’une structure soutenue depuis 2009 par l'Association des régions de France : intitulée "la 27e Région", elle joue le rôle d’un laboratoire expérimental de conception des politiques publiques (voir encadré) et accompagne très en amont des projets de collectivités territoriales.

Immersion, écoute et test de nouveaux usages en direct

La communauté de communes et les deux collectivités ont signé avec la 27e Région une convention qui définit précisément les objectifs de la résidence et les résultats attendus. Par exemple : réfléchir aux enjeux numériques du futur équipement en lien avec la stratégie du réseau de la médiathèque départementale du Puy-de-Dôme et avec l'évolution des espaces publics numériques régionaux.
La première semaine a été consacrée à la compréhension du territoire. Pour cela, les animateurs de la 27e Région ont véritablement mis le projet de médiathèque sur la place publique : installés au point Info tourisme de la ville de Lezoux, ils ont sorti tables et chaises sur le trottoir afin de provoquer des échanges spontanés avec les habitants. Parallèlement, ils sont allés à la rencontre d’acteurs locaux, pour appréhender concrètement les pratiques du tissu associatif, éducatif ou encore de la petite enfance... Cette première semaine d’immersion a permis de faire émerger les axes de travail qui devront aider à structurer la future médiathèque : pratiques numériques créatives, citoyenneté et convivialité, fonds participatifs, production de contenus culturels, échanges de savoir-faire, accueil de services associés.
La deuxième semaine a été consacrée au partage des constats, à la formulation d’hypothèses, puis au démarrage d’expériences basés sur ces principes : cabine de téléchargement 24h/24h, malle médiathèque voyageuse constituée de livres d'habitants, soirée tournoi jeux vidéo, recueil de témoignages sonores d'habitants…

Le plan des usages fait évoluer le document de programmation initial

La troisième semaine de résidence s'est terminée par la "mise en schéma" des usages. Concrètement, l’équipe en résidence illustre les propositions de la population à travers des scénarios et des représentations visuelles qui constituent une proposition sous forme de plan des usages (voir document joint). Ce support visuel, facile à comprendre, rend visible les partis pris et constitue pour la communauté de communes un outil de dialogue avec l'architecte, complémentaire aux outils de programmation classiques. A partir de ce schéma, le chef de projet et l'architecte enrichissent les éléments contenus dans l'étude de programmation préalable. Le permis de construire a été déposé en mars 2014, la médiathèque devrait voir le jour en 2016.

Les atouts de cet accompagnement par une équipe en résidence

L'interpellation spontanée par l’équipe en résidence, les ateliers, discussions, les tests... ont mobilisé de nombreux habitants. "Au-delà, l'intérêt de la résidence est que l'on progresse rapidement : on pense un usage, on échange, on construit ou on imagine un prototype pour tester l'idée, puis on en tire rapidement un bilan qui servira la suite du projet", souligne le chef de projet. La vice-présidente en charge de la culture à la communauté de communes, Marie-France Marmy, y voit un atout pour faciliter le travail en réseau : "Grâce à la résidence, nous avons gagné la confiance des bénévoles des bibliothèques de proximité, observe-t-elle. Aujourd'hui tout bon projet d'équipement fait l’objet d’une concertation avec la population. Là où la résidence de la 27e Région va plus loin, c'est qu'elle nous a permis de nous questionner autrement, d'enrichir le projet initial par les usages de demain. Elle a aussi ancré un parti pris pour l'équipement qui devra s'adapter en permanence."

Médiathèque modulable conçue comme un lieu d’accueil

Comme toute médiathèque, celle de Lezoux aura un espace jeunesse, un espace adulte, des postes informatiques de consultation. Là où elle joue la différence, c'est dans ses espaces dédiés aux fonds participatifs d'habitants : un atelier de fabrication inspiré des "FabLab", ses étagères sur les savoir-faire et l'accueil dans ses murs des permanences de la mission locale et du centre médicosocial de la circonscription de Thiers.
"Cette médiathèque est un espace d’accueil et d’échanges et la modularité des espaces a été privilégiée" précise le chef de projet. En amont de l'ouverture, l'équipe professionnelle a été recrutée dans cet esprit. Le chef de projet, ancien animateur "lecture publique" dans un parc naturel régional, a accompagné la conception dans le cadre de la résidence. Son adjointe a été recrutée en 2014, et deux postes supplémentaires - bibliothécaire intercommunal et développeur numérique - seront créés fin 2014. Dans la description des fiches de poste, la politique d'accueil est au même niveau que la politique documentaire.

 "27e Région", de quoi s’agit-il ?
Initiée par l’Association des régions de France, la 27e Région explore de nouvelles façons d’améliorer la conception et la mise en œuvre des politiques publiques. En partenariat avec les régions, elle met en œuvre des programmes de recherche-action, pour lesquels elle mobilise des méthodes issues des sciences humaines, du design de services et de l’innovation sociale.

Claire Lelong pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info
 

Contact(s)

Communauté de communes Entre Dore et Allier

29, avenue de Verdun
63190 Lezoux
04 73 73 95 10
Nombre d'habitants : 17693
Nombre de communes : 14
Nom de la commune la plus peuplée : Lezoux (5434 hab.)

Marie-France Marmy

Vice-présidente culture

Jean-Christophe Lacas

Chef de projet Médiathèque
dirmediatheque@ccdoreallier.fr

Investissement dans les hébergements touristiques

Revitaliser et conforter l’attractivité des centres-villes par la construction ou la rénovation d’hôtels et résidences touristiques.

Haut de page