« Démonstrateurs de la ville durable » : participer à la transition écologique et sociale des territoires

Programme « Démonstrateurs de la ville durable »

Inscrit dans le cadre de France 2030 et plus spécifiquement de la démarche « Habiter la France de Demain »*, l’AMI « Démonstrateurs de la ville durable » entend participer à la relance économique du pays, favoriser l’émergence de villes sobres, résilientes, inclusives et productives, et accélérer ainsi la transition écologique. 

Les objectifs de l’Appel à Manifestation d’Intérêt  

Concrètement, cet AMI a pour objectif de créer un réseau national de démonstrateurs, à l’échelle d’îlots ou de quartiers, illustrant la diversité des enjeux de transition écologique et sociale des territoires français.

Il s’agit, certes, de financer des projets mais aussi de

  • accompagner les porteurs de projets et leurs écosystèmes d’acteurs dans la définition et la réalisation de leur démonstrateur ;
  • soutenir l’émergence d’outils et de méthodes innovants, notamment numériques, permettant une transformation durable des filières de la conception, de la réalisation et de la gestion des espaces urbains ;
  • favoriser l’émergence d’innovations et d’acteurs économiques capables de créer de la valeur en France et à l’international, la ville durable constituant un terrain d’expérimentation et un marché potentiel considérables.

Qu’est-ce qu’un démonstrateur de la ville durable ?

Un démonstrateur de la ville durable est un projet intégré, transformant, doté d’un haut niveau d’ambition sociale et environnementale mobilisant des solutions innovantes (techniques, technologiques, process…). 

Il doit répondre à trois critères

  • être porté par une collectivité et un consortium regroupant l’ensemble des acteurs concernés : industriels, associations, chercheurs, académiques etc. ;
  • être mené dans le cadre d’une opération de transformation à l’échelle d’un îlot, groupe d’îlots ou quartier inscrite dans une opération d’aménagement ; 
  • être réplicable dans d’autres territoires.

Les 39 projets lauréats

Les 39 projets lauréats de l’AMI représentent bien la diversité des territoires et contextes urbains : 14 sont issus de métropoles, 7 d’Île-de-France, 6 de villes moyennes, 5 de villes périurbaines, 4 de territoires ruraux et 3 de petites villes.

Ils proposent aussi bien des innovations technologiques que des innovations d’usages ou de procédés, sur le bâti, les espaces publics ou les réseaux. Les principales thématiques abordées concernent des outils d’évaluation, les mobilités douces, les activités générant de l’emploi non délocalisable dans les territoires, la biodiversité/renaturation, l’urbanisme transitoire, la résilience, les constructions durables, les énergies renouvelables ou encore la réhabilitation de friches.

Ces projets sont inscrits dans un programme national d’appui aux territoires : Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU), Petites villes de demain, Action cœur de ville, Territoires d’industrie, ÉcoCités, Territoires d’innovation de grande ambition (Tiga), et autres.

Les lauréats Démonstrateurs de la Ville Durable en 3 cartes

Liste des projets lauréats par région :

  • Auvergne-Rhône-Alpes
    • Clermont Ferrand- BAMBA La Grande Plaine
    • Communauté d’agglomération du Pays de Gex - Quartier bas carbone de la Zac Ferney-Genève Innovation à Ferney-Voltaire
    • Établissement public d’aménagement (EPA) Saint Etienne- Neyron : Refaire quartier autour d’une centralité populaire  
    • Métropole de Lyon - La logistique en quartier dense apaisé
    • Saint-Paul-les-Romains - Re-Sources
  • Bourgogne-Franche-Comté
    • Auxerre - Auxerre Ambitieuse 
    • Badevel - Living Lab BADEVEL H2-Bois
    • Grand Belfort Communauté d’agglomération - Belfort e-Tech : De la rénovation énergetique des bâtiments à la fondation de la communauté d’énergie renouvelable du Techn’Hom
  • Bretagne
    • Brest Métropole - Un grand projet de régénération urbaine d’une ville de la reconstruction
    • Commana - Des hameaux légers pour des territoires plus sobres, résilients et inclusifs
    • Rennes Métropole - Les Halles en commun ZAC La Courrouze - secteur Euroshelter
    • Saint-Sulpice-la-Forêt - La fabrique du village métropolitain
  • Centre Val-de-Loire
    • Blois - Reconquête de l’îlot Denis Papin
  • Grand-Est
    • EPA Alzette Belval - Friche Micheville
    • Eurométropole de Strasbourg - Quartier Citadelle  
    • Mulhouse - Quartier DMC - La reconquête d’un patrimoine industriel d’exception
  • Guyane
    • Établissement Public Foncier et d’Aménagement de la Guyane (EPFAG) - Secteur de Tigre-Maringouins 
  • Hauts-de-France
    • Communauté d’agglomération d’Amiens Métropole - Penser la ville incertaine et imprévisible
    • Métropole Européenne de Lille - Ilot Iéna-Mexico
  • Île-de-France
    • EPA Paris Saclay - Démonstrateur agro-urbain de Corbeville  
    • EPA Marne - Hybridation fertile d’un centre-commercial et de son quartier en grande couronne francilienne
    • EPT Grand Orly Seine Bièvre - Campus Cachan
    • Grand Paris aménagement - Grande Borne Ouest
    • Paris Ouest La Défense - Quartier Parc Sud
    • Ville de Fontenay-sous-Bois – EPT Marne au Bois - Décarboner Val de Fontenay  
    • Ville de Sarcelles - Grand Ensemble des Lochères
  • La Réunion
    • Communauté d’agglomération du Territoire de la Côte Ouest (TCO) - ZAC Cambaie-Oméga 
  • Normandie
    • Honfleur - Honfleur 2030 – ville réconciliée
    • Mézidon Vallée d’Auge - Sur les rails de la sobriété : la transition de la ville ferroviaire vers la ville de demain 
  • Nouvelle-Aquitaine
    • Communauté d’agglomération de la Rochelle - Bongraine, territoire en transition
    • Bordeaux Métropole - Mérignac soleil Penser la ville, panser les sols
  • Occitanie
    • Communauté d’agglomération du Sud-est Toulousain (SICOVAL) - Parc d'activité du Rivel, un quartier durable à énergie positive bas carbone 
    • Saint-Hilaire de Brethmas - L’habitat périurbain autrement
    • Toulouse Métropole - Grand Matabiau quai d’Oc 
  • Pays-de-la-Loire
    • CARENE Saint-Nazaire Agglomération - Trignac Puissance 4
    • Nantes Métropole - Démonstrateur Basse Ile  
  • Provence-Alpes-Côte d’Azur
    • Aix-Marseille Provence - OIN Ecoquartier 112
    • EPA Nice Écovallée - Parc Méridia Saint-Hilaire de Brethmas - L’habitat périurbain autrement
    • Métropole Toulon Provence Méditerranée - De Mayol à Pipady - Avenir de la Rade de Toulon

L’accompagnement des lauréats

Les lauréats bénéficient de l’accompagnement de la Banque des Territoires, de la période d’incubation et jusqu’à leur arrivée à maturité. 

L’aide à l’incubation des projets

Les lauréats bénéficient d’une période d’incubation allant de 24 à 36 mois maximum soutenue financièrement et techniquement par l’État via notamment l’intervention de la Banque des Territoires. Ils reçoivent jusqu’à 500 000€ de subvention et bénéficient d’une mise en réseau et de conseils d’experts pour mener à bien les actions nécessaires au développement de leur projet. 

Le soutien post-incubation

Arrivé à maturité, chaque démonstrateur pourra bénéficier d’un soutien financier allant jusqu’à 10 M€ de subvention (incubation comprise) pour une période de 10 ans. Une attention particulière sera apportée aux actions ayant un modèle économique pérenne, réplicable et à la démarche d’évaluation des innovations implémentées.

 

*France 2030,  4e Programme d’investissements d’avenir, « Habiter la France de Demain »