Culture - Des emplois aidés dans le secteur culturel pour les 18-25 ans

Le ministère de la Culture et de la Communication a mis en ligne deux circulaires concernant la relance de la politique de l'emploi dans le secteur culturel. Les collectivités territoriales sont les employeurs concernés au premier chef : services en régie directe ou sous tutelle et associations subventionnées principalement par les régions, les départements, les communes ainsi que par leurs regroupements. L'objectif fixé au niveau national est la signature de 10.000 contrats aidés en 2009. Le public visé est prioritairement les jeunes de 18-25 ans "en difficulté professionnelle", qu'ils soient diplômés ou non. Il s'agit principalement de favoriser "l'accès à l'emploi culturel comme élément d'insertion au travers du contrat d'accompagnement à l'emploi (CAE) ou de faciliter le retour à l'emploi de personnes bénéficiant déjà d'aides publiques par le contrat d'avenir (CA)". L'une des circulaires précise les emplois pour lesquels il pourra être fait appel au dispositif. Il s'agit notamment de médiation, d'accueil dans les programmes nationaux d'éducation artistique et culturelle, de développement du tourisme culturel... Les circulaires indiquent le cadre de mise en oeuvre de ces contrats (pour les secteurs d'activité relevant du ministère de la Culture), les actions prioritaires ainsi que les profils et compétences des personnes visées ainsi que le type d'employeurs potentiels.


Catherine Ficat 

 

Références : Circulaires DGEFP/SG-DDAI n°2009/002 et SG-DDAI n°2009/001  relatives à la mise en œuvre du plan de mobilisation pour l'emploi dans le secteur culturel, 2 mars 2009.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle