Des sous-préfets chargés de la bonne exécution du plan de relance sur le territoire

Des sous-préfets vont être affectés au suivi du plan de relance partout sur le territoire. C’est ce que la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin, a annoncé dimanche 30 août sur France 3. "Sur le terrain, partout en France, le Premier ministre a pris la décision d'installer des sous-préfets à la transformation et à la relance", a-t-elle expliqué. Ces "sous-préfets à la transformation et à la relance" qui seront de "jeunes hauts fonctionnaires", entreront en fonction début 2021, en même temps que le plan. Ils devront faire "remonter tous les blocages administratifs, de procédures, de dispositifs très compliqués".
Le plan de relance de 100 milliards d’euros baptisé "France relance" sera présenté ce jeudi 3 septembre par le Premier ministre. Il comportera quatre grandes priorités : la transition écologique, la compétitivité, la souveraineté économique, la cohésion sociale et territoriale. "Certains, peut-être, vont nous dire, ça n'arrive pas chez moi. C'est contre ça qu'il faut qu'on agisse", a développé la ministre.

Le président de la République a de son côté confirmé, vendredi, que François Bayrou serait nommé au poste de "haut-commissaire au plan et à la prospective" lors du conseil des ministres du 3 septembre. "Nous avons besoin de retrouver un sens du long terme", a plaidé Emmanuel Macron devant l'Association de la presse présidentielle. "Nous avons besoin évidemment de gérer la crise au quotidien, de semer les graines pour demain, c'est ce que France relance va mettre en place avec un investissement massif." 

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle