Deux présidences de département de plus pour la droite

Les présidents de département ont été élus ce jeudi 1er juillet par les assemblées départementales timidement sorties des urnes dimanche. Parmi eux, un petit tiers de nouveaux noms. La liste complète.

Après un scrutin marqué par une abstention historique, la droite a renforcé sa majorité dans les départements, conquérant deux présidences supplémentaires aux dépens de la gauche lors de l'élection jeudi des présidents par les nouveaux élus.  La droite, qui présidait 70 départements contre 33 pour la gauche (avec les Outre-Mer) lors du mandat précédent, en contrôlera ainsi 72 lors des six prochaines années (contre, donc, 31 pour la gauche).

Sur 95 présidents, 64 élus sont des sortants reconduits. Soit à peine un tiers de nouveaux noms, le plus souvent élus parce que le président sortant ne se représentait pas. Et on compte 18 femmes, dont quatre nouvelles présidentes, pour 77 hommes.

Seules quelques incertitudes demeuraient en vue de séance d'installation des nouveaux conseils départementaux devant donner lieu à l'élection des présidents et vice-présidents. La principale d'entre elles résidait en Seine-Maritime où le sortant Bertrand Bellanger, proche d'Édouard Philippe, qui disposait du même nombre de sièges que la gauche, l'a finalement emporté grâce aux divisions dans le camp adverse, le PCF ayant maintenu sa candidature. "Il ne s'agit pas de construire une Seine-Maritime en marche mais qui marche", a déclaré une fois réélu cet ex-RPR aujourd'hui sans étiquette qui avait soutenu la candidature d'Emmanuel Macron à la présidentielle mais fait partie du groupe de droite et du centre (DCI) à l'Assemblée des départements de France (ADF).

Dans le Vaucluse, autre département où droite et gauche n'étaient pas parvenues à se départager ce dimanche 27 juin dans les urnes, l'élection a levé les dernières incertitudes : Les Républicains ont conservé ce territoire. La LR Dominique Santoni l'a en effet emporté grâce au soutien d'un binôme élu dans le canton de Bollène et conduit par le maire de Bollène, Anthony Zilio, un ancien socialiste, comme il l'avait lui-même annoncé dès mercredi. La droite signe ainsi un grand chelem en Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) après avoir également raflé à la gauche les Alpes-de-Haute-Provence. Dirigé par le PS depuis 23 ans, ce département sera désormais conduit par Éliane Barreille, ancienne vice-présidente de la région

En Auvergne-Rhône-Alpes, l'Ardèche, bastion de la gauche depuis 23 ans, a basculé à droite. Le candidat LR Olivier Amrane a obtenu 18 voix contre 16 à son rival socialiste Laurent Ughetto, président sortant. Soit exactement le score prévu depuis le ralliement à la droite d'un ancien membre de la majorité de gauche. La droite avait en outre créé la surprise dimanche en remportant une victoire historique dans le Puy-de-Dôme, un bastion de la gauche qui n'a connu que deux alternances à droite depuis 1945 : entre 1973 et 1976 puis entre 1992 et 1998.

En Haute-Savoie, deux LR se disputaient la présidence du département. Deux voix ont fait la différence entre Martial Saddier, député LR de la troisième circonscription du département depuis 2002, qui a été élu président du conseil départemental face à l'autre candidate LR, Virginie Duby-Muller.

La droite a aussi ravi les départements des Alpes-de-Haute-Provence et du Finistère, tous deux à gauche depuis 23 ans. Et a conquis avec Olivier Capitanio, maire (LR) de Maisons-Alfort, le Val-de-Marne, le dernier fief du Parti communiste, qu'il dirigeait depuis 1976, après la perte surprise de l'Allier en 2015.

Pour sa part, la gauche a reconquis le Tarn-et-Garonne : Jean-Michel Baylet, ancien ministre et patron de la Dépêche du Midi, s'est mis en retrait pour permettre l'élection de Michel Weill.  Le PRG a ainsi repris le contrôle de ce département présidé depuis 2015 par un ancien proche de Jean-Michel Baylet, Christian Astruc, qui avait fait dissidence pour prendre la présidence du département avec l'appui de la droite.

La gauche a par ailleurs récupéré la Charente et les Côtes-d'Armor qui étaient passées à droite en 2015.

Du côté de la majorité présidentielle, après ses mauvais résultats lors du scrutin, l'Eure a sans surprise vu l'élection du ministre des Outre-Mer, Sébastien Lecornu, avec 39 voix. Il a prévu de cumuler ces deux fonctions avec l'accord du président de la République.

Dans les Deux-Sèvres, Coralie Denoues (DVD), 37 ans, est devenue à la fois la première femme à occuper ce poste et la plus jeune nouvelle présidente de département de France.

En Corse, Marie-Antoinette Maupertuis, professeure d'université en science économique de 54 ans, membre du groupe autonomiste de Gilles Simeoni, succédera à l'indépendantiste Jean-Guy Talamoni à la présidence de l'Assemblée de Corse, et devient ainsi la première femme à présider l'institution.

En Outre-Mer aussi, l'élection des présidents étaient au programme. À Mayotte, Ben Issa Ousseni, réélu sans étiquette dimanche, a été désigné par 14 voix, contre 12 pour son rival Moussa Ahamadi, du Nema (Nouvel élan pour Mayotte), parti du centre gauche, grâce à l'appui des LR et notamment leur chef de file, le député Mansour Kamardine qui a constitué une majorité de droite et du centre.

  • La liste des présidents élus ce 1er juillet

[les noms en gras sont ceux des présidents nouvellement élus]

Ain (01) - Jean DEGUERRY

Aisne (02) - Nicolas FRICOTEAUX

Allier (03) - Claude RIBOULET

Alpes-de-Haute-Provence (04) - Eliane BARREILLE

Hautes-Alpes (05) - Jean-Marie BERNARD

Alpes-Maritimes (06) - Charles-Ange GINESY

Ardèche (07) - Olivier AMRANE

Ardennes (08) - Noël BOURGEOIS

Ariège (09) - Christine TEQUI

Aube (10) - Philippe PICHERY

Aude (11) - Hélène SANDRAGNÉ

Aveyron (12) - Arnaud VIALA

Bouches-du-Rhône (13) - Martine VASSAL

Calvados (14) - Jean-Léonce DUPONT

Cantal (15) - Bruno FAURE

Charente (16) - Philippe BOUTY

Charente-Maritime (17) - Sylvie MARCILLY

Cher (18) - Jacques FLEURY

Corrèze (19) - Pascal COSTE

Côte-d'Or (21) - François SAUVADET

Côtes-d'Armor (22) - Christian COAIL

Creuse (23) - Valérie SIMONET

Dordogne (24) - Germinal PEIRO

Doubs (25) - Christine BOUQUIN

Drôme (26) - Marie-Pierre MOUTON

Eure (27) - Sébastien LECORNU

Eure-et-Loir (28) - Christophe LE DORVEN

Finistère (29) - Maël DE CALAN

Gard (30) - Françoise LAURENT-PERRIGOT

Haute-Garonne (31) - Georges MERIC

Gers (32) - Philippe MARTIN

Gironde (33) - Jean-Luc GLEYZE

Hérault (34) - Kléber MESQUIDA

Ille-et-Vilaine (35) - Jean-Luc CHENUT

Indre (36) - Marc FLEURET

Indre-et-Loire (37) - Jean-Gérard PAUMIER

Isère (38) - Jean-Pierre BARBIER

Jura (39) - Clément PERNOT

Landes (40) - Xavier FORTINON

Loir-et-Cher (41) - Philippe GOUET

Loire (42) - Georges ZIEGLER

Haute-Loire (43) - Marie-Agnès PETIT

Loire-Atlantique (44) - Michel MENARD

Loiret (45) - Marc GAUDET

Lot (46) - Serge RIGAL

Lot-et-Garonne (47) - Sophie BORDERIE

Lozère (48) - Sophie PANTEL

Maine-et-Loire (49) - Florence DABIN

Manche (50) - Jean MORIN

Marne (51) - Christian BRUYEN

Haute-Marne (52) - Nicolas LACROIX

Mayenne (53) - Olivier RICHEFOU

Meurthe-et-Moselle (54) - Chaynesse KHIROUNI

Meuse (55) - Jérôme DUMONT

Morbihan (56) - David LAPPARTIENT

Moselle (57) - Patrick WEITEN

Nièvre (58) - Fabien BAZIN

Nord (59) - Christian POIRET

Oise (60) - Nadège LEFEBVRE

Orne (61) - Christophe DE BALORRE

Pas-de-Calais (62) - Jean-Claude LEROY

Puy-de-Dôme (63) - Lionel CHAUVIN

Pyrénées-Atlantiques (64) - Jean-Jacques LASSERRE

Hautes-Pyrénées (65) - Michel PELIEU

Pyrénées-Orientales (66) - Hermeline MALHERBE

Collectivité européenne d'Alsace - Frédéric BIERRY

Rhône (69) - Christophe GUILLOTEAU

Haute-Saône (70) - Yves KRATTINGER

Saône-et-Loire (71) - André ACCARY

Sarthe (72) - Dominique LE MENER

Savoie (73) - Hervé GAYMARD

Haute-Savoie (74) - Martial SADDIER

Seine-Maritime (76) - Bertrand BELLANGER

Seine-et-Marne (77) - Jean-François PARIGI

Yvelines (78) - Pierre BÉDIER

Deux-Sèvres (79) - Coralie DENOUES

Somme (80) - Stéphane HAUSSOULIER

Tarn (81) - Christophe RAMOND

Tarn-et-Garonne (82) - Michel WEILL

Var (83) - Marc GIRAUD

Vaucluse (84) - Dominique SANTONI

Vendée (85) - Alain LEBOEUF

Vienne (86) - Alain PICHON

Haute-Vienne (87) - Jean-Claude LEBLOIS

Vosges (88) - François VANNSON

Yonne (89) - Patrick GENDRAUD

Territoire de Belfort (90) - Florian BOUQUET

Essonne (91) - François DUROVRAY

Hauts-de-Seine (92) - Georges SIFFREDI

Seine-Saint-Denis (93) - Stéphane TROUSSEL

Val-de-Marne (94) - Olivier CAPITANIO

Val-d'Oise (95) - Marie-Christine CAVECCHI

Guadeloupe (971) - Guy LOSBAR

La Réunion (974) - Cyrille MELCHIOR

Mayotte (976) - Ben Issa OUSSENI

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle