Deux-Sèvres

Diplôme au développement local : spéciale acteurs enfance-jeunesse (79)

Santé, médico-social, vieillissement

Social

Pour offrir des services adaptés aux besoins de la population, le Pays de Gâtine propose une formation aux acteurs du secteur enfance-jeunesse. Une formation sur mesure sanctionnée par le diplôme universitaire "Dialogue social territorial" a été spécialement créée. Au vu de cette première expérience, le principe pourrait être étendu au secteur des personnes âgées.

En Poitou-Charentes, le Pays de Gâtines (10 communautés de communes, 99 communes, 77.869 habitants) a fait des services à la personne, un des axes prioritaires de sa politique territoriale. Pour cela il s’est doté en 2009 d’une ingénierie en recrutant un chargé de mission "Services aux personnes". Dans le même temps, les dix communautés de communes du territoire ont pris la compétence Petite enfance. Elles savent qu’elles peuvent s’appuyer sur les ressources du Pays pour accompagner leurs projets.

Des besoins de montée en compétences, tant pour les élus que les techniciens

Aujourd’hui, le territoire jouit d’une répartition équilibrée des services à l’enfance. Reste que ces collectivités rurales, dotées de peu de moyens, doivent adapter leurs services au plus près des besoins de leurs habitants : qu’il s’agisse de décider de l’emplacement d’une crèche, l’agrandissement d’un centre de loisirs ou l’adaptation des horaires d’un multi-accueil. "Or pour réaliser ces changements, il faut créer un binôme technicien-élu, doté de compétences en développement local, indique Ronan Cesbron, le chargé de mission Services aux personnes du Pays. C’est pourquoi nous avons proposé aux collectivités d’organiser une formation en termes d’analyses de besoins, de montage et rédaction de projets tels les contrats enfance-jeunesse avec la Caisse d’allocations familiales (CAF)". Dix acteurs du secteur petite enfance et enfance ont postulé : cinq coordinateurs ou directeur de services, trois directeurs de centres socioculturels, un élu et une personne de la CAF.

Un diplôme sur mesure construit avec des partenaires universitaires et la CAF

Le catalogue du CNFPT ne proposait pas de formation globale sur les sujets intéressant le pays. De plus, ces formations ne sont pas accessibles au personnel associatif. Or le projet incluait des directeurs de centres socioculturels gérant les services petite enfance de quatre communautés de communes. C’est pourquoi le programme de la formation a été construit en partenariat entre le pays, la CAF, l’université de Poitiers et son jeune Institut du dialogue social territorial créé en 2010. Il en résulte une formation de douze mois, qui aboutit à l’obtention d’un diplôme universitaire, dit dialogue social territorial. Les sessions étaient organisées au siège du Pays de Gâtine à Parthenay et dans les collectivités impliquées (voir encadré ci-dessous).

Echanges et mutualisation dynamisés entre intercommunalités

"Cette formation universitaire donne aux participants des outils d’analyse, de prospective et d’aide à la décision afin d’enrichir le travail de réflexion et de concertation, notamment avec les élus", se félicite le chargé de mission du pays. Aujourd’hui, les échanges entre les techniciens du territoire se sont encore développés, et des communautés mutualisent leurs moyens pour proposer aux parents et aux usagers des soirées à thème avec des intervenants de qualité.
Le projet favorise non seulement les échanges entre les acteurs d’un secteur, mais il offre également de bons outils d’anticipation. C’est pourquoi le pays souhaite étendre une telle formation aux structures accueillant des personnes âgées.

Cécile Perrin pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

 

Contenus de formation et financement
La formation s'est déroulée de janvier 2011 à janvier 2012 autour de cinq modules : dialogue social, analyse territoriale, prospective territoriale, aide à la décision et montage de projet et enfin mise en œuvre et pilotage stratégique. Chaque étudiant devait en outre travailler sur une thématique propre à son territoire afin de mettre en pratique les apports théoriques sur le terrain, et rédiger un mémoire soutenu en fin de la formation. Le budget de la formation de 42.853 euros a été pris en charge par le fonds Feader à hauteur de 49 %, par la CAF à hauteur de 47 % et 4% par le Pays de Gâtine. Pour les collectivités, la formation était donc gratuite en dehors du temps d’absence des techniciens, une à deux journées par mois, leurs déplacements et repas.

 

Contact(s)

Syndicat Mixte d'Action pour l'expansion de la Gâtine

46, bd Edgar Quinet BP 505
79208 Parthenay cedex
05 49 64 25 49
05 49 94 21 22
pays-de-gatine@gatine.org
Nombre d'habitants : 77869
Nombre de communes : 99
Nom de la commune la plus peuplée : Parthenay (10500 hab.)

Didier Delouvée

Président de la commission Services

Ronan Cesbron Ronan Cesbron

Chargé de Mission Services aux Personnes
ronan.cesbron@gatine.org
Haut de page