Dispositifs de soutien aux entreprises : des montants suffisants et peu d'effets d'aubaine

Peu d'effets d'aubaine, des montants suffisants mais une incertitude quant à la sortie des dispositifs. Ce sont les principales conclusions du comité de suivi et d'évaluation des mesures de soutien aux entreprises face à la crise sanitaire, présidé par Benoît Cœuré et hébergé par France Stratégie et l'Inspection général des finances. L'avis, publié le 27 juillet 2021, qui fait suite à un premier point d'étape en avril 2021, met en avant la palette de dispositifs d'aide aux entreprises mise en place par la France dès le printemps 2020, similaire aux autres pays européens mais plus diversifiée. Les montants octroyés pour les quatre principales mesures de soutien que sont le fonds de solidarité, l'activité partielle, les prêts garantis par l'État et le report de cotisations sociales, soit 230 milliards d'euros à fin juin 2021, "ont été globalement suffisants pour préserver la situation financière de la grande majorité des entreprises", estime le comité. Les défaillances restent à des niveaux très faibles ; l'emploi est très résilient. Seul bémol : "certaines catégories de ménages (notamment les jeunes, les indépendants et les ménages plus modestes) sortent de la crise avec une situation financière plus fragile", souligne le document.
Autre enseignement : les effets d'aubaine sont moins importants que ce qui aurait pu être anticipé avec des dispositifs aussi ouverts. Peu d'entreprises ont demandé toutes les aides auxquelles elles avaient droit.
Le comité s'interroge pour la suite, estimant notamment qu'il faudra surveiller une petite minorité d'entreprises à court terme, surtout parmi les très petites. Dernier point de vigilance : la dette publique française, qui aura augmenté de près de 20 points de PIB en deux ans. "Le passif accumulé par les entités publiques et privées sera apuré d'autant plus facilement que la France renouera durablement avec une croissance économique soutenue", affirme le comité, précisant que c'est un des objectifs du plan de relance qu'il évaluera au titre de ses nouvelles attributions.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle