Eclairages n°22

Focus d'experts sur le logement social et les territoires

Panorama du logement social en Europe

Le besoin en logements abordables s’est accru en Europe depuis la crise financière de 2008, en raison notamment de l’appauvrissement d’une partie de la population. La crise sanitaire actuelle devrait encore renforcer ce besoin en logements abordables.

Une personne sur dix consacre plus de 40 % de ses revenus à son logement en Europe, avec des situations très contrastées entre pays européens. Ces derniers répondent au besoin de logements de manière différente. En particulier, le poids du logement social dans le parc immobilier varie grandement d’un pays à l’autre : il est par exemple bien plus important au Royaume-Uni et en France qu’en Italie, en Espagne ou en Allemagne. A cette différence s’ajoutent celles liées au fonctionnement du secteur du logement social et aux priorités des politiques du logement.

Les modes de financement du secteur présentent également une grande variété entre pays européens, de l’emprunt public exclusif comme en Finlande, à un financement par fonds propres, subventions publiques et emprunts bancaires, comme au Royaume-Uni. La robustesse des systèmes de financement du logement social repose généralement sur un soutien public implicite (garantie des emprunts) et/ou explicite des bailleurs sociaux (subventions directs et prêts publics). La France est le seul pays européen à mobiliser massivement l’épargne réglementée au profit du financement du logement social.»

Haut de page