Ille-et-Vilaine

En Val d'Ille, une pépinière pour l'économie sociale et solidaire

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Dans le cadre d'une politique de développement durable, la communauté de communes du Val d'Ille (Ille-et-Vilaine) a créé une pépinière d'entreprises de l'économie sociale et solidaire. Dix-huit mois après sa création, elle accueille cinq projets liés au commerce équitable, à l'éco-construction ou au transport des personnes âgées.

"Depuis quelques années, les initiatives de l'économie sociale et solidaire (coopératives, associations, etc.) se multiplient dans les domaines de la solidarité, de l'environnement, de l'aide à la personne...", souligne Daniel Cueff, président de la communauté de communes du Val d'Ille (dix communes, 18.700 habitants) et maire de Langouët. "Ces structures passent pour être peu autonomes car subventionnées. Or, elles le sont moins que les entreprises de l'économie marchande." Pour donner un coup de pouce aux acteurs de cette économie sociale et solidaire, la communauté du Val d'Ille a ouvert en septembre 2007 une pépinière d'entreprises qui leur est réservée. Installée sur la commune de Langouët, elle peut accueillir dix entreprises et met à leur disposition des locaux, une logistique, des équipements bureautiques et un réseau de spécialistes auprès desquels elles peuvent solliciter une expertise financière ou juridique. Et cela pendant deux ou trois ans, le temps nécessaire pour consolider un projet d'ordre social, environnemental, d'éducation populaire ou de solidarité internationale.

Une économie plus humaine, participative, et créatrice d'emplois

La commune de Langouët a fourni le local : une ancienne école qui a été aménagée pour un coût de 304.819 euros (acquisition du bâtiment, maîtrise d'œuvre, travaux, équipement informatique). Ce budget a été abondé par des subventions de l'Etat au titre de la dotation de développement rural (80 000 euros), du conseil régional de Bretagne dans le cadre du programme régional d'aménagement du territoire du pays de Rennes (65.145 euros), du conseil général d'Ille-et-Vilaine (51.400 euros) et d'un contrat de territoire (50% de l'achat des ordinateurs : 1.237 euros). Le solde (95.000 euros) a été pris en charge par la communauté du Val d'Ille. "Les coûts de fonctionnement sont faibles, souligne Daniel Cueff, car le bâtiment est chauffé par la chaudière bois-énergie centrale de la commune et consomme très peu d'électricité." Dix-huit mois après sa création, la pépinière abrite cinq projets : l'association "Nouvel Air" dédiée à la création d'éco-hameaux, une association de commerce équitable (avec l'Inde), le groupe de pédagogie et d'animation sociale (GPAS) Val d'Ille, association de l'éducation populaire qui travaille en direction des jeunes, une association impliquée dans le transport des personnes âgées dépendantes... Les entreprises doivent s'acquitter d'un loyer symbolique de vingt euros par mois, car "l'objectif est d'aider ces entreprises, pas de faire des recettes", rappelle Daniel Cueff. Les projets sont sélectionnés par un comité d'agrément qui réunit des "personnes ressources" du pays de Rennes. Il vérifie que les projets relèvent bien de l'économie sociale et solidaire et en étudie la faisabilité. "Le fait d'être ensemble pour les entreprises est stimulant et les met dans une dynamique de promotion de leur projet. En outre, un agent de la communauté est chargé de faciliter les médiations entre ces entreprises et un réseau de partenaires (boutique de gestion, chambre des métiers, CAF, DDAS, etc.)." Au-delà du soutien particulier à quelques entreprises, la création de cette pépinière correspond pour les élus du Val d'Ille a la volonté de participer à l'émergence d'une économie plus humaine et plus participative, explique Daniel Cueff : "Les activités de l'économie sociale et solidaire ne sont pas prises en compte par le PIB, or cette économie est créatrice d'emplois et porteuse de valeurs essentielles que nous nous devons de soutenir."

Maryline Trassard, pour la rubrique Expériences des sites Mairie-Conseils et Localtis

Contact(s)

Communauté de communes du Val d'Ille

La Métairie
35520 Montreuil-le-Gast
02 99 69 86 86
contact@valdille.fr
Nombre d'habitants : 20000
Nombre de communes : 10
Nom de la commune la plus peuplée : Melesse (5610 hab.)

Daniel Cueff

Président
Haut de page