Fin 2019, les activités péri et extrascolaires étaient toujours plébiscitées par les familles

La majorité des enfants de 3 à 10 ans - 90% d’entre eux - participaient régulièrement à un temps péri ou extrascolaire fin 2019, selon le dernier baromètre de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) sur le sujet. Cette situation de "relative stabilité" alors constatée a certes depuis connu des rebondissements avec le déclenchement de la crise sanitaire et les confinements qui l’ont suivi. Les temps considérés sont ceux de l’accueil périscolaire, de l’accueil en centre de loisirs et de la pratique d’une activité encadrée en club ou en association.  

D’après les réponses des quelque 9.900 familles interrogées, 82% des enfants entre 3 et 10 ans fréquentaient en novembre 2019 au moins une fois les accueils périscolaires (études surveillées, activités culturelles ou sportives, garderie) le matin avant la classe, lors de la pause du midi et le soir après les cours. 67% allaient à la cantine, 25% à l'accueil du soir et 17% à l’accueil du matin. 40% des enfants des familles interrogées se rendaient au centre de loisirs, et cela "davantage pendant les vacances scolaires que le mercredi". Ces activités périscolaires répondent d’abord à un "besoin de garde" des parents soumis à des contraintes organisationnelles – parents qui apprécient notamment les horaires proposés et la proximité. Les parents n’ont toutefois "pas toujours une réelle visibilité sur ce que fait leur enfant à l’accueil périscolaire" et sont pour partie demandeurs de davantage d’informations sur les activités proposées, observe la Cnaf.

Par ailleurs, 60% des enfants des familles interrogées pratiquaient fin 2019 chaque semaine une ou plusieurs activités extrascolaires encadrées en structure, "principalement du sport". Troisième édition d’une série d’enquêtes démarrée en 2015 (voir notre article du 29 janvier 2015), le baromètre permet également de suivre l’évolution de l’organisation du mercredi. En novembre 2019, d’après les réponses des familles, il restait 15% d’enfants qui allaient à l’école le mercredi matin. La majorité des enfants étaient gardés en famille : 46% par les parents, 9% par des frères et sœurs et 16% par un autre membre de la famille. Un quart des enfants participaient à des activités péri ou extrascolaires (18% en centre de loisirs, 7% en club ou association).  

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle