Archives

Modes de garde - Généralisation des plates-formes de formation aux métiers de la petite enfance

Les ministres de l'Education nationale et de l'Agriculture et le ministre délégué chargé de la Famille viennent de signer une circulaire commune en vue de généraliser les plates-formes de formation aux métiers de la petite enfance. Ces plates-formes ont dans un premier temps été expérimentées dans les académies de Versailles, Créteil et Toulouse, sous la responsabilité de la délégation interministérielle à la famille. Leur généralisation constitue l'une des mesures du plan Petite enfance, lancé par Philippe Bas en novembre 2006 (voir ci-contre notre article du 7 novembre). Elle entend répondre à l'ampleur des besoins en matière de garde d'enfants. On estime en effet que plus de 80.000 postes devront être pourvus dans ce domaine d'ici à 2015, dont 20.500 postes de professionnels pour l'accueil dans les crèches des enfants de moins de trois ans.
La circulaire invite ainsi toutes les régions - ou, le cas échéant, les départements - connaissant des besoins dans ce secteur à mettre sur pied, avant 2009, des "plates-formes de formation aux métiers d'aide à la personne". Tout en ayant une vocation plus large, celles-ci permettront notamment de développer des formations aux métiers de la petite enfance : CAP petite enfance, diplômes d'aide-soignant, d'auxiliaire de puériculture, d'auxiliaire de vie sociale et d'aide à domicile. Elles favoriseront également la coordination des moyens et l'analyse des besoins. Ces plates-formes rassembleront tous les acteurs concernés : régions, écoles de formation, académies, enseignement agricole... Elles permettront aussi de faciliter l'accès des candidats aux formations initiales et continues, ainsi qu'à la validation des acquis de l'expérience.
Les formations seront assurées par les établissements de l'Education nationale et du ministère de l'Agriculture et par ceux des centres hospitaliers ou les instituts de formation d'aides-soignants et d'auxiliaire de puériculture. La circulaire prévoit également que de nouvelles sections seront créées par les régions. Elles seront gratuites, afin de permettre aux élèves les moins favorisés d'accéder à la création. Au total, la circulaire prévoit la création de 650 places supplémentaires en 2007 et de 2.200 places à l'horizon 2009.

 

Jean-Noël Escudié / PCA

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champ obligatoire

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle