Handicap : le gouvernement lance la réforme des aides techniques

Olivier Véran, Brigitte Bourguignon et Sophie Cluzel ont installé, le 18 janvier, le comité de pilotage de "la réforme pour un meilleur accès aux aides techniques". Celles-ci sont l'une des composantes de la PCH (prestation de compensation du handicap), avec les aides humaines. Leur rôle s'étend toutefois bien au-delà de la PCH et concerne aussi les personnes âgées en perte d'autonomie. 
La mise en place de ce comité de pilotage s'inscrit dans la droite ligne du rapport remis au gouvernement, en octobre dernier, par le Dr Philippe Denormandie et par Cécile Chevalier (cheffe de projet Aides techniques et habitat à la CNSA), et intitulé "Des aides techniques pour l'autonomie des personnes en situation de handicap ou âgées : une réforme structurelle indispensable". Le comité de pilotage, qui compte pas moins de 43 membres, regroupe des institutionnels (les deux auteurs du rapport, les directions concernées et le député LREM de la Loire et médecin généraliste Julien Borowczyk), des "partenaires institutionnels" (CNSA, ADF, Cnam, HAS...), des représentants des usagers, des fédérations d'employeurs du secteur santé-social (FHF, Fehap, FHP et Nexem), des professionnels de santé, des industriels et prestataires d'aides techniques et... une partie prenante.
Lors de sa première réunion, le comité de pilotage a "fait le point sur l'avancement des cinq axes de travail" : informer, évaluer, et accompagner les personnes concernées, en amont de la prescription et jusqu'à l'utilisation ; faire évoluer les financements ; améliorer la qualité de service ; mettre en place un pilotage permettant une meilleure organisation territoriale ; renforcer le repérage et l'accès aux innovations et développer la recherche.
Une première étape de la réforme de l'accès aux aides techniques est prévue dès le deuxième trimestre 2021, avec l'extension de la prescription des aides techniques aux ergothérapeutes exerçant en équipes pluri disciplinaires. Ensuite, une expérimentation nationale sera déployée à l'été 2021, en s'appuyant sur un appel à projets lancé en février. Elle prendra la forme de la mise en place de dix équipes locales d'expertise, déployées sur l'ensemble du territoire, pour accompagner les personnes dans la durée, depuis l'analyse des besoins jusqu'à l'utilisation des équipements. Enfin, la fin de l'année 2021 verra l'instauration d'une meilleure prise en charge, par l'assurance maladie, des fauteuils roulants spécifiques, qu'ils soient manuels ou électriques.
Lors de l'installation du comité de pilotage, Olivier Véran a exprimé le souhait d'"une réforme ambitieuse, avec et pour les usagers, portant ses fruits dès la fin d'année pour réduire les reste-à-charge, accélérer le financement, proposer des aides techniques de qualité adaptées au besoin de chacun, s'engager dans la voie d'une économie circulaire et proposer des formations adaptées aux professionnels qui interviennent dans ce parcours".

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle