Localtis

En bref - La BEI prête pour la première fois directement à des bailleurs sociaux

Publié le
par
Jean-Noël Escudié / P2C pour Localtis
dans

Logement

Social

Europe et international

Hauts-de-France

Dans un communiqué du 24 janvier, la Banque européenne d'investissement (BEI) annonce la signature d'un contrat de financement de 107 millions d’euros sur cinq ans avec quatre offices publics de l'habitat du nord de la France regroupés dans le réseau Canopée, en l'occurrence les OPH de l'Oise (Oise Habitat), d’Amiens métropole, de l'Aisne (Opal) et du Grand Reims (Reims habitat). C'est la première fois que des bailleurs sociaux sollicitent ainsi directement un prêt de la BEI. L'enveloppe accordée leur permettra de financer 1.300 logements neufs et 4.200 réhabilitations de logements, pour un montant total d’investissement de 326 millions. La BEI précise que les prêts proposés sont à taux fixe, avec possibilité de différé d’amortissement et qu'"ils viennent en complément des dispositifs classiques de financement des opérations, en particulier ceux de la Banque des Territoires [...], qui reste le principal financeur".

L'opération s'inscrit dans le cadre du Plan d'investissement pour l'Europe, ou Plan Juncker, "dont la France est le premier bénéficiaire en valeur absolue, avec 60,5 milliards d'euros d'investissements mobilisés". Pour Pierre Moscovici, cette opération "met en évidence la dimension sociale du Plan Juncker, qui a d'ailleurs vocation à se renforcer à l'avenir". Le communiqué de la BEI fait aussi une allusion à l'actualité française, en expliquant que "dans un contexte économique contraint (réduction des loyers avec la RLS, augmentation de la TVA), les fonds mis à disposition par la BEI permettent aux organismes de maintenir leur ambition en matière de construction et de réhabilitations énergétiques".

Haut de page