La France défendra bien le projet d'Agenda rural européen, confirme Joël Giraud

Le secrétaire d’État à la ruralité, Joël Giraud, a assuré, mardi 16 novembre, que la France défendrait lors de sa présidence de l'Union européenne l’idée d’un "Agenda rural européen". "On va profiter de la présidence française de l’UE pour faire en sorte qu’on avance sur ces sujets, qu’on ait la même chose que pour l’urbain", a-t-il dit à l’occasion d’une table ronde organisée sur le stand de l’ANCT (Agence nationale de la cohésion des territoires), au Salon des maires. Il entend imposer l'idée d'un "plancher pour le rural" dans le cadre du fonds Feder, rappelant qu’un tel "préciput" existe pour l’urbain. Il est fixé actuellement à 10% des crédits du Feder. Le secrétaire d’État a dit travailler sur le sujet avec l’association des Nouvelles Ruralités.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle