Tourisme - La France a reçu moins de 83 millions de visiteurs étrangers en 2016

Jean-Marc Ayrault a annoncé, le 10 février, que la France avait accueilli, en 2016, "entre 82,5 et 83 millions" de visiteurs étrangers. Un chiffre en baisse par rapport à celui de 2015, et qui s'éloigne de l'objectif de 100 millions à l'horizon 2020.

A l'occasion d'un déplacement à Biarritz et à Bayonne, le 10 février, Jean-Marc Ayrault a présenté les chiffres de la fréquentation touristique internationale de la France pour 2016. Pour le ministre des Affaires étrangères, également en charge du tourisme, "on peut estimer que le nombre de visiteurs étrangers dans notre pays (métropole et outre-mer) en 2016 se situe entre 82,5 et 83 millions". Un résultat très en deçà du record de 85 millions de visiteurs enregistré en 2015.

"Un rebond évident fin 2016"

Même en essayant de l'habiller en affirmant que "certains prédisaient un chiffre en dessous de 80 millions et un déclassement de la France dans les comparaisons internationales" et en soulignant que ce résultat "assure à la France le maintien de son rang comme première destination touristique mondiale", il reste que ce chiffre marque un recul de l'activité touristique internationale de l'ordre de 2,4 à 3%. Au demeurant, il ne s'agit pas d'une surprise après les attentats de Paris de novembre 2015 et celui de Nice en juillet 2016. Le résultat se lisait déjà dans le recul du nombre de nuitées dans les hébergements touristiques, tout particulièrement à Paris et en Ile-de-France.
Jean-Marc Ayrault s'est toutefois réjoui "d'un rebond évident fin 2016 (nuitées en hausse de +2,9%) et début 2017 avec des réservations aériennes en hausse de 10,4% vers Paris au 1er trimestre". Il a également fait valoir "que les efforts de promotion ciblée mis en place par le gouvernement et des partenaires privés en direction de certains marchés sont efficaces", en évoquant plus particulièrement un "retour massif de la clientèle japonaise, avec des réservations aériennes en hausse de 60% vers Paris au 1er trimestre 2017".

Contrats de destination, grands événements et sécurité

Le déplacement au Pays basque avait aussi pour objectif de "faire le bilan, avec les élus et les professionnels, de l'action concertée entre l'Etat, les territoires et les professionnels en faveur d'une meilleure structuration et d'une meilleure promotion de l'offre touristique". Une action concertée qui s'est traduite, en l'espèce, par une rencontre avec les porteurs du contrat de destination "Biarritz destination golf". Celui-ci constitue l'un des 22 contrats de destination conclus depuis leur mise en place en 2014.
Jean-Marc Ayrault a également évoqué deux autres actions en faveur de la relance espérée du tourisme international. La première consiste à "valoriser la capacité de la France à accueillir les grands évènements sportifs, dans la perspective de la candidature de Paris à l'organisation des JO 2024". Sur ce point, le ministre a rappelé que Biarritz a été choisie pour accueillir les Championnats du monde de surf du 21 au 28 mai prochain, "tandis que la réputation d'excellence des équipements de golf en France, notamment au Pays basque, a pesé dans le choix de la France pour accueillir la Ryder Cup, l'une des cinq manifestations sportives les plus regardées au monde, en 2018" (le tournoi lui-même se déroulant à Saint-Quentin-en-Yvelines).
La seconde initiative concerne l'enveloppe de 43 millions d'euros annoncée lors du comité interministériel du tourisme du 7 novembre dernier, dont 15,5 millions pour garantir la sécurité des touristes sur tout le territoire. Sont notamment prévus le financement d'équipements nouveaux (vidéosurveillance), mais aussi une optimisation de l'organisation territoriale, avec la nomination d'un préfet coordinateur au niveau national (Etienne Guépratte) et de coordinateurs dans chaque département.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle