Tourisme / Culture - La FVM lance un réseau des villes cathédrales

La Fédération des villes moyennes (FVM) a lancé officiellement, le 25 septembre, le réseau des villes cathédrales. Ce lancement s'est déroulé à l'occasion d'un colloque organisé à l'Ecole du Louvre sur le thème "La cathédrale dans la ville". L'ambition de ce nouveau réseau, qui compte déjà une trentaine de communes, est d'ailleurs de dépasser le cadre des seules villes moyennes pour s'étendre rapidement à l'ensemble des 188 villes abritant une cathédrale. Ainsi que l'explique la FVM, il "a vocation à réunir l'ensemble de ces acteurs, maires et présidents d'agglomération ayant une cathédrale sur leur territoire, directeurs d'offices de tourisme, conservateurs du patrimoine, architectes, historiens, artistes, affectataires [comprendre "l'Eglise", Ndlr], urbanistes". Ce réseau complète ainsi celui de l'Association des villes sanctuaires en France, dédié aux lieux de pèlerinage et qui compte une quinzaine de membres (Lourdes, mont Saint-Michel, Chartres, Vézelay...).
Les fondateurs se disent "convaincus du rôle structurant de la cathédrale dans la ville, et soucieux de valoriser au mieux cet édifice majeur, objet de fierté, symbole de l'Histoire". Le réseau a notamment pour vocation de "réfléchir ensemble aux enjeux modernes des cathédrales. Enjeux de restauration, d'entretien du patrimoine, de financement, d'attractivité touristique, d'aménagement urbain [...]". Il se veut un lieu "d'échange d'expériences, de conduite d'actions communes (travail de fond avec l'affectataire des lieux, guide à l'usage des maires sur le cadre juridique complexe, recherche de financements, structuration d'une offre touristique commune, développement d'outils statistiques communs, création d'œuvres artistiques mobiles...)". Dès à présent, le réseau propose un site internet dédié, qui présente notamment des fiches descriptives de chacune des cathédrales, complétées souvent de commentaires historiques, de photos et de vidéos.
Au-delà de l'aspect patrimonial et de leur rôle dans l'identité des villes, les cathédrales sont aussi un élément fort d'attractivité touristique. Selon l'Organisation internationale du tourisme, sur les 90 millions de touristes étrangers qui se rendent en France chaque année, environ 20 millions de personnes justifient leur visite par des motifs spirituels ou religieux. Et ce chiffre ne prend pas en compte les visites dictées uniquement par l'intérêt architectural ou historique. Pour sa part, Atout France - qui s'est doté en 2001 d'un club Tourisme et spiritualité - estime que ces aspects spirituels et religieux représentent 44% de l'ensemble du tourisme culturel en France (y compris les touristes français).

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle