Salon des maires - La qualité de l'eau préoccupe les Français

Le premier baromètre de l'opinion des Français sur l'eau a été présenté le 23 novembre au Salon des maires. Commandité par le ministère de l'Ecologie, les agences de l'eau et l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques (Onema), il a été établi par l'Ifop à partir d'un panel de 3.500 personnes. L'intérêt d'un tel sondage se justifie, selon ses commanditaires, du fait même que "l'opinion des Français sur la connaissance et la pertinence des actions [menées dans le secteur] est un indicateur indispensable pour les acteurs de la politique de l'eau".
Il en ressort que la qualité de l'eau, ses modes de gestion et l'objectif de préservation des ressources aquifères les préoccupent plus que d'autres critères tels que la stabilité du prix de l'eau. L'Ifop estime que ce résultat peut surprendre, au vu de la morosité économique ambiante. C'est que les Français ne sont pas dupes et font le lien entre le maintien de cette qualité et la réduction des risques auxquels ces milieux sont exposés. En tête des risques signalés figure la dispersion de pesticides dans les champs et jardins : pour les trois quarts des Français, il s'agit là de la principale cause de dégradation de l'eau des rivières. La lutte contre les inondations serait à leurs yeux plus mineure. De même pour l'adaptation aux sécheresses. Les Français sont plus préoccupés par la qualité de l'air et le réchauffement climatique.
Il n'en reste pas moins que les trois quarts d'entre eux s'estiment satisfaits par la gestion de l'eau menée dans leurs régions. L'optimiser, c'est reconnaître la nécessaire confiance entre maires et présidents d'intercommunalités, sur laquelle elle repose. Déployer des initiatives innovantes conforte les élus dans leurs rôles mais aurait de quoi repousser les habitants. Il n'en est rien. Ainsi, ils considèrent, quasi à l'unanimité (95%), qu'il faut respecter les limitations d'eau,  ou encore qu'il faut acheter des équipements économes en eau (60%) et acheter des produits bio ou non polluants (60%).

 


 

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle