La Région Bourgogne-Franche-Comté organise des Journées Citoyennes sur l’Europe

Publié le
dans

Dialogue citoyen

Bourgogne-Franche-Comté

Dès fin 2017, la Région Bourgogne-Franche-Comté s’est interrogée sur l’intérêt des Bourguignons-Francs-Comtois pour les questions et les élections européennes. Aussi, indépendamment de la démarche des consultations citoyennes sur l’Europe décidées ultérieurement au niveau européen, la Région a souhaité impliquer des citoyens dans cette réflexion. Ainsi, en 2018 ce sont, 50 personnes qui sont réunies 3 journées entières pour délibérer sur la question « l’Europe est-elle toujours une bonne idée ? ».

 « L’Europe est-elle toujours une bonne idée ? »

La Présidente de Région a souhaité que les citoyens échangent sur l’avenir de l’Union européenne, sa place, ses valeurs, ses priorités, ses défis.  Car, depuis quelques années, celle-ci n’est pas ménagée. Plus de soixante ans après la signature du traité de Rome, en 1957, la construction européenne traverse, en effet, une crise profonde. Les citoyens contestent le prêt-à-penser européen et ses réponses toutes faites. Ils demandent à être entendus pour faire émerger des questions sur leurs attentes, leurs avis sur les priorités de l’Europe, leur place dans l’Europe, la place de l’Europe dans le monde, l’Europe qu’ils désirent pour 2050 ? La Région Bourgogne-Franche-Comté a donc organisé des temps de concertation pour nourrir un nécessaire débat à l’approche des élections européennes de mai 2019. Cette concertation citoyenne originale a permis de transmettre aux autorités françaises et européennes, ainsi qu’à Madame la Ministre Nathalie Loiseau, un avis citoyen qui a par ailleurs alimenté le rapport final des Consultations Citoyennes sur l’Europe.

50 Bourguignons-Francs-Comtois aux Journées Citoyennes

Pour restaurer un dialogue citoyen sur l’Union Européenne, la collectivité a soumis la question « l’Europe est-elle toujours une bonne idée ? » à la délibération citoyenne. Un panel de 50 citoyens a été constitué recruté pour moitié sur la base du volontariat de citoyens inscrits sur la plateforme  participative régionale  https://jeparticipe.bourgognefranchecomte.fr tandis que l’autre moitié a été tirée au sort. De nombreux critères ont permis de respecter la diversité des citoyens en Bourgogne-Franche-Comté (parité homme-femme, urbains-ruraux, CSP, âges). En amont des Journées, la collectivité a proposé un socle de connaissances à l’ensemble des citoyens grâce à la création d’un espace ressources, aux événements organisés dans le cadre du « Joli mois de l’Europe » ou encore à un procès théâtralisé « L’Europe à la barre » programmé par la Région. Une méthodologie rigoureuse et une animation dynamique, par petits groupes a permis à chacun de s’exprimer en toute liberté selon un canevas de questions. Les citoyens ont également pu échanger avec des intervenants et experts. Des ateliers participatifs animés par des agents de la Région ont ponctué ces journées, appuyés par des agents de la Maison de l’Europe garants de la connaissance des institutions. L’avis, voté point par point, a été présenté par quelques citoyens volontaires aux 100 élus régionaux lors d’une assemblée plénière le 12 octobre 2018 puis deux citoyens tirés au sort ont participé le 25 janvier 2019 à un dialogue participatif sur l’avenir de l’Europe à Bruxelles.

400 participants en 2018, de nouveaux projets en 2020

La solution de procéder à un tirage au sort ou du volontariat a permis de toucher le public recherché par la Région Bourgogne-Franche-Comté : 20 jeunes de 17-25 ans et 30 personnes de plus de 25 ans. Un peu moins de 400 personnes ont participé à cette démarche (hors Joli Mois de l’Europe) dont 200 étaient présents aux procès théâtralisés et une centaine au webinaire. L’équipe régionale a lancé une campagne de communication web pour recruter des volontaires, complété par la radio et des affiches pour communiquer sur les temps forts grand public. Cette démarche n’est pas un projet participatif ponctuel, les citoyens continuent de s’impliquer de manière durable sur de nouveaux projets initié par des citoyens comme par exemple l’accueil de citoyens hollandais dans le Morvan, projet financé par l’Europe. Plusieurs temps fort sont également envisagés pour 2020 pour poursuivre et finaliser cette démarche : des ateliers thématiques organisés dans l’ensemble du territoire avec certains temps travaillés en miroir avec la Rhénanie Palatinat, région allemande jumelée avec la Bourgogne-Franche-Comté ; une visite du parlement européen à Strasbourg pour échanger avec des députés européens sur l’avis citoyen et sa prise en compte au niveau européen est également en préparation.

L'essentiel

Frise chronologique

Chiffres clés

Equipe projet
3 ETP

Budget
50 k€

Durée du projet
7 mois

Satisfactions et difficultés

La volonté des citoyens du panel de continuer à s’impliquer au-delà des Journées

Résultats

20 personnes de 17-25 ans (10 tirées au sort sur la base d’appels téléphoniques à un listing régional neutre et 10 tirées au sort sur la base de la liste de citoyens inscrits sur la plateforme participative https://jeparticipe.bourgognefranchecomte.fr)

30 personnes de plus de 25 ans (15 tirées au sort sur la base d’appels téléphoniques à un listing régional neutre et 15 tirées au sort sur la base de la liste de citoyens inscrits sur la plateforme participative

Sans être exhaustif, un peu moins de 400 personnes ont participé à cette démarche (Hors Joli Mois de l’Europe)

Contacts

Conseil Régional Bourgogne Franche Comté

Hôtel de Région
25000 Besançon

Alexandra Perrin

Direction de la communication et des relations avec les citoyens

Partenaire de la Banque des Territoires

Démocratie Ouverte

4, rue de la Vacquerie
75011 Paris
Haut de page