Sarthe

"La Sarthe à vélo" : quand le réseau des véloroutes croise les parcours cyclables locaux (72)

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Inaugurée en juin 2014, "la Sarthe à vélo" vient s’ajouter aux itinéraires des Pays de la Loire inscrits au schéma national et régional en cours de développement, labellisés "Véloroutes et voies vertes". L’itinéraire sarthois est le fruit d’un travail collectif du département avec les communes, intercommunalités et pays concernés. Avec à la clé, des itinéraires structurants, complétés par des boucles secondaires qui irriguent les terres intérieures.

Avec la Sarthe à vélo, le conseil général offre 420 km d'itinéraires cyclables continus, de moyenne ou longue distance, aux 125.000 adhérents des clubs cyclistes du département et leurs 10.000 dirigeants bénévoles. Destiné aux adeptes du vélo loisir ou d’un public cyclo plus assidu, l’itinéraire "la Sarthe à vélo" emprunte majoritairement des routes départementales ou communales à circulation peu intense, et comporte 37 km en site propre, dites voies vertes.
Connecté au schéma national labellisé et donc soumis à des critères précis (voir en fin d’article), l’itinéraire sarthois est complété de boucles secondaires, sous maîtrise d’ouvrage des communes, intercommunalités ou pays. L’objectif étant de mailler le territoire départemental et d’emmener les usagers à la découverte des atouts paysagers et patrimoniaux des terres intérieures.
Itinéraire doux, la Sarthe à vélo renforce autant qu'elle profite du réseau général des voies cyclables.
Le budget mobilisé par la conseil général s’est élevé à 460.000 euros auxquels viennent s’ajouter 20% d'aides de la région et de l'Europe.

Réseau local intégré dans un schéma national… et européen

D'axe majoritairement nord-sud, la Sarthe à vélo est composée de deux véloroutes - V44 et V47 - raccordées au réseau national des véloroutes, ainsi que de quatre itinéraires inscrits au schéma régional.
En sortant du département, le tracé rejoint deux grands axes de même nature, mais d'orientation est-ouest : la Loire à vélo au sud et la Véloscénie au nord. Cette connexion devrait rapidement intéresser les cyclotouristes français et européens, qui pourront allonger leurs parcours grâce aux trente boucles locales, actuelles et à venir, de la Sarthe à vélo.

Tracés des boucles secondaires décidés par les communes et intercommunalités

Le parcours retenu au titre de la Sarthe à vélo prend pour base le schéma vélo qui avait été esquissé en 2006 par le comité départemental du tourisme - devenu depuis Sarthe Développement - et la fédération de cyclotourisme. Les communes ou intercommunalités ont suggéré quelques amendements, proposant des itinéraires plus attractifs, plus sécurisants ou tenant compte d'aménagements récents.

La détermination de l’implantation de la signalétique directionnelle a bénéficié de l’assistance des agences techniques départementales et nécessité l’accord des 66 communes et 5 intercommunalités concernées par l'itinéraire sarthois.

Ce travail s'est clôturé, pour chaque collectivité, par la signature d'une convention avec le conseil général afin de valider le tracé, autoriser la pose des panneaux directionnels et informatifs et entériner leur transfert de propriété du département vers les communes ou EPCI.

Mobilisation générale pour un projet d’intérêt collectif

"Nous avons effectué en moyenne deux à trois déplacements par commune, souligne le responsable des actions économiques et touristiques au conseil général, Yann Dréan. La collaboration des conseillers départementaux et de notre élue référente, présidente de Sarthe Développement, mais aussi celle des pays chargés de l'animation touristique, a été ici indispensable pour relayer l'information et respecter les délais." "Pour le pays du Mans, la difficulté a été de faire accepter certaines contraintes comme l'évitement des centres-ville. L'intérêt collectif du projet a finalement provoqué l'adhésion et levé les réserves", note la chargée de mission tourisme culture au pays du Mans, Patricia Chevalier.

Services de qualité pour animer ce tourisme vert

Le déploiement de la marque "Accueil Vélo" vient accompagner celui de la Sarthe à vélo. Dès 2014, les 28 panneaux d'information (relais information service) qui accompagnent le jalonnement directionnel, offrent un QR Code renvoyant vers le site web de la Sarthe à vélo ; des balades numériques sont également accessibles à partir d'un site web mobile... La marque veut encourager les professionnels du tourisme à réaliser des équipements et des services adaptés aux attentes des cyclotouristes. (lire ci-dessous)

" Véloroutes et voies vertes de France" : critères à respecter
Sarthe à vélo a dû respecter le cahier des charges du label "Véloroutes et voies vertes de France" (SN3V) qui, en 2010, comptait 8.660 km : conditions de sécurité limitant la circulation à 1.500 véhicules par jour, accessibles à un public large, intérêt patrimonial et paysager, se raccorder aux autres voies similaires, reprise de la charte graphique sur la signalétique...
Accueil vélo, mais pas seulement
Membre du réseau associatif des départements et régions cyclables, la Sarthe attend de ses nouveaux itinéraires qu’ils attirent et retiennent sur place davantage de touristes. Accompagnés par Sarthe Développement, 36 professionnels se sont déjà engagés en 2015 dans l’adhésion à cette marque exigeante : 4 offices de tourisme, 4 campings, 23 hébergements ainsi que 5 sites de visite. Une dizaine d’autres candidatures sont en cours d’examen. "Il faudra continuer d'être inventif et offrir certains services incontournables, notamment en matière de nouvelles technologies", observe la présidente de Sarthe Développement, Véronique Rivron.

Myriam Journet / Agence Traverse pour la rubrique Expériences des sites www.mairieconseils.net et www.localtis.info

Contact(s)

Sarthe Développement, agence départementale de développement économique et touristique de la Sarthe

31 rue Edgar Brandt, ZA Monthéard
72000 Le Mans
02 72 88 18 81
02 72 88 18 79
contact@sarthe-developpement.com
Nombre d'habitants : 579497
Nombre de communes : 370
Nom de la commune la plus peuplée : Le Mans (143240 hab.)

Véronique Rivron

Vice-présidente du conseil départemental de la Sarthe et présidente de Sarthe Développement
veronique.rivron@cg72.fr

Yann Dréan

Responsable du bureau des actions économiques et touristiques au conseil départemental de la Sarthe
yann.drean@cg72.fr

Syndicat mixte du pays du Mans

40, rue de la Galère
72000 Le Mans
02 43 51 23 23
02 43 51 23 32
contact@paysdumans.fr
Nombre d'habitants : 260000
Nombre de communes : 48
Nom de la commune la plus peuplée : Le Mans (143240 hab.)

Patricia Chevalier

Chargée de mission
patricia.chevalier@paysdumans.fr

Territoires Conseils

Des services dédiés à l’accompagnement des projets de développement communaux et intercommunaux.

Haut de page