La zone d'activité artisanale de Croix-Fort : conjuguer dynamique économique et environnementale

Publié le
dans

Développement économique

Tourisme, culture, loisirs

Environnement

Energie

Charente-Maritime

Depuis mai 2006, la communauté de la Plaine d'Aunis, en Charente-Maritime, est la première collectivité en France comptant moins de 20.000 habitants à avoir obtenu une certification ISO 14001 pour la réalisation d'une première tranche de la zone d'activité artisanale de Croix-Fort. Afin d'en faire une référence économique et environnementale, les élus ont choisi d'inscrire cette opération dans une démarche de développement durable.

La zone artisanale de Croix-Fort est située sur la commune de Saint-Médard d'Aunis, à 10 minutes de La Rochelle. "Il y a 3 ans et demi que nous avons fait le choix politique de réaliser un projet fédérateur pour la communauté, déclare Bertrand Damy, vice-président de la communauté de communes de la Plaine d'Aunis. Nous avons souhaité rendre compatible les principes de la protection de l'environnement et les exigences du développement économique qui imposent d'éviter les surcoûts."

Un investissement préalable indispensable pour une conception respectueuse de l'environnement

Prévu habituellement pour des établissements industriels importants, la communauté a innové en adaptant la procédure de la norme ISO 14001 à une zone d'activité artisanale de collectivité territoriale incluant plusieurs parcelles dont les surfaces varient de 1300 à 4000 m2. La phase d'ingénierie a duré deux ans et demi, durant laquelle une nouvelle méthodologie de gestion environnementale, démarche longue et complexe, a été conçue. Le service économique de la communauté s'est appuyé sur les compétences d'une société d'études spécialisée dans la certification ISO et sur les travaux de stagiaires d'une école d'ingénieur de La Rochelle (EIGSI, master gestion environnementale). La procédure ISO s'est appliquée aux phases d'ingénierie-conception, gestion de chantier, commercialisation et gestion de la zone d'activité. Par exemple, pour la gestion des risques (pollution, incendie, panne d'énergie...), des fiches de procédure basée sur une simulation de catastrophe et permettant de réagir avec efficacité afin d'en limiter les conséquences ont été élaborées. Le coût total de la première tranche - achat foncier, aménagement, certification - s'élève à 2 millions d'euros, avec un soutien à hauteur de 40% de l'Etat, la région et le conseil général.
Afin de les sensibiliser à cette démarche environnementale et citoyenne, les entreprises pourront bénéficier d'un diagnostic d'implantation : conseils pour une conception intelligente des bâtiments et pour des équipements tels que chauffe-eau solaire ou citerne de récupération des eaux pluviales pour lavage et arrosage. "A travers cet engagement, les artisans amélioreront leur image auprès du public", précise Bertrand Damy. Parmi les nombreuses initiatives mises en oeuvre sur cette zone d'activité, citons un traitement des voiries qui a diminué les nuisances en cours de chantier, la maîtrise de l'énergie par l'installation de luminaires réduisant de 40% la consommation en éclairage public et la production d'énergie renouvelable à partir de trois petites éoliennes, la gestion des eaux pluviales pour leur stockage, dépollution et maîtrise des risques d'incendie, un aménagement paysager offrant un cadre de travail agréable (rues arborées, haies en limite des parcelles...), une gestion des voiries réduisant les risques routiers (hiérarchisation des voies, signalétique précise des entreprises...) et sécurisant le déplacement des personnes par des cheminements piétons et des parkings. Les entreprises candidates à l'installation sur la zone d'activité s'engagent sur un règlement et une charte environnementale.

Une démarche environnementale n'augmentant pas le prix du foncier

La communauté propose un prix de parcelle à moins de 20 euros le m2, soit une offre que le vice-président juge très intéressante par rapport à la qualité foncière des parcelles plantées, vendues pré-clôturées. Les prix observés sur des zones d'activités proches peuvent monter jusqu'à 28 euros le m2. "Etant situés en limite de la communauté d'agglomération rochelaise, dont les réserves foncières sont surtout destinées aux grandes entreprises du fait d'une forte pression, nous avons été très sollicités par les entreprises artisanales au point que nous allons sans doute entamer la seconde tranche plus tôt que prévu", déclare  Bertrand Damy. 75% des parcelles de cette première tranche ont été vendues avant achèvement, en adoptant une démarche commerciale classique (dossiers de presse, plaquettes de communication et signalétique), complétée par une information et une sensibilisation aux questions de nuisances visuelles et sonores et à la maîtrise des risques.
"Les collectivités territoriales ne devraient plus se contenter de bétonner leur territoire mais accepter d'investir dans une réflexion sur des méthodes d'aménagement respectueuses de leur environnement, sans pour autant augmenter les coûts. A cet effet, nous souhaitons voir notre démarche se reproduire dans d'autres collectivités et sommes prêts à les faire profiter de notre expérience", conclut Bertrand Damy.

 

Xavier Toutain

Communauté de communes de la Plaine d'Aunis

Nombre d'habitants :

19700

Nombre de communes :

17

10 avenue des Marronniers- BP 11
17290 Aigrefeuille d'Aunis
services@cc-plaine-aunis.com

Cécile Philippot

Ingénieur en charge du développement économique

Bertrand Damy

Vice-président, en charge des affaires économiques
Haut de page