L’agglomération d’Issoire crée un Master 2 « Industrie 4.0 » (63)

En créant un master spécialisé « industrie 4.0 », Agglo Pays d’Issoire entend répondre aux besoins de compétences des entreprises locales en matière de digitalisation de l’industrie, et en attirer de nouvelles. Un projet mené en partenariat avec l’Université Clermont-Auvergne, la ville d’Issoire et l’entreprise Braincube.

Issoire fait partie de ces rares territoires ruraux où l’industrie continue de prospérer. Le secteur secondaire représente 35 % des emplois du Pays d’Issoire et 4 000 personnes viennent travailler sur ses zones d’activité qui jouxtent l’A75. Parmi les entreprises installées, se trouvent plusieurs leaders de l’aéronautique (Constellium, Aubert & Duval…), de l’automobile (Valeo) ou de la pharmacie mais aussi quelques jeunes pépites. C’est du reste à l’issue d’une rencontre avec la start-up issoirienne Braincube, qu’a germé l’idée de monter une formation dans l’Industrie 4.0. Spécialisée dans l’intelligence artificielle, Braincube est devenu leader mondial de l’intelligence artificielle au service de l’industrie.

« Les dirigeants de Braincube nous ont fait part de leur difficulté à recruter dans le domaine de l’industrie 4.0 », explique Bertrand Barraud, président d’Agglo Pays d’Issoire. L’industrie 4.0 ? Un domaine à la croisée de la robotique, de l’informatique et de l’automatique. Il s’agit d’optimiser les processus de production, grâce à des réseaux de capteurs et à l’analyse des données massives (big data). « Un secteur amené à créer de l’emploi et à favoriser l’implantation de nouvelles entreprises », ajoute Fabien Besseyre, vice-président, en charge de l’économie, de l’industrie, de l’artisanat et du commerce.

Partage des rôles avec l’Université

Pour créer cette formation, la collectivité avait deux options : créer un cursus en s’adossant à une structure privée, avec le risque que le diplôme ne soit pas reconnu, ou s’appuyer sur l’Université Clermont Auvergne (UCA) pour fournir un diplôme certifié. C’est vers l’université que s’est tournée la collectivité. Très rapidement, un parcours « Industrie 4.0 », venant compléter le Master 2 « Automatique Robotique » a été imaginé par l’École Universitaire de Physique et d’Ingénierie de l’UCA. La collectivité a quant à elle mobilisé un bâtiment disponible dans le centre historique d’Issoire pour accueillir les étudiants. Les coûts d’aménagement et de mobilier ont été partagés entre l’agglomération, la ville d’Issoire et l’UCA. Si cette dernière gère tous les aspects pédagogiques, la collectivité facilite le quotidien des étudiants. « Ils sont aux petits oignons », souligne le président, avec un accueil sans commune mesure avec ce que peuvent proposer de grandes métropoles.

Une dizaine d’étudiants accueillis

La formation devait initialement ouvrir ses portes en septembre 2020. La crise sanitaire a obligé à en reporter le lancement à la rentrée 2021. Pour cette première promotion, une dizaine d’étudiants se sont inscrits. La particularité de cette formation est d’être réalisée pour moitié en alternance, avec un rythme 2 semaines en entreprises / 2 semaines en cours, complétée par un stage de fin d’étude de 6 mois. Il était donc très important de mobiliser les entreprises locales pour accueillir les étudiants, même s’ils restent libres d’effectuer leur alternance là où ils le souhaitent. Le bilan de cette promotion 2021 se révèle positif : la quasi-totalité des entreprises signataires des contrats d’apprentissage pensent embaucher leur alternant.

Attirer des PME

L’enjeu est désormais de faire connaître la formation et de trouver de nouvelles entreprises pour accueillir les apprentis. « La crise du covid a un peu modifié la donne. Au départ, on avait l’intérêt des PME mais il fallait trouver les étudiants. Avec la crise sanitaire, ce sont finalement les grandes entreprises du territoire qui ont accueilli des alternants. Il faut désormais convaincre les PME de prendre des jeunes en alternance », analyse le président. Avec l’espoir d’attirer, au-delà des fleurons locaux, de nouvelles entreprises et de voir s’implanter durablement des familles de cadres. Et si cela fonctionne, la collectivité envisage d’ores et déjà de créer un BTS spécialisé sur cette même thématique.

Agglo Pays d'Issoire

Nombre d'habitants :

57923

Nombre de communes :

88
20 rue de la liberté BP 90162
63 504 Issoire cedex

Bertrand Barraud

Président

Juliette Dumuin

Chargée de mission Ingénierie économique