Outre-Mer

Elisabeth Torres

Lancement des Assises des outre-mer : un livre bleu au printemps 2018

Cohésion des territoires

Lors d'une conférence de presse du 7 juillet 2017, Annick Girardin, ministre des Outre-mer, a déroulé le calendrier des Assises des outre-mer. Ce chantier d'un an vient concrétiser l'un des engagements de campagne d'Emmanuel Macron. Il se soldera au printemps 2018 par un livre bleu, qui ne devrait rien avoir d'un "catalogue", assure la ministre.

Les Assises des outre-mer seront lancées pour un an dans chaque territoire ultra-marin à compter de septembre 2017. C’est ce que la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, a annoncé le 7 juillet à la presse. "Ce ne sera pas une réédition des Etats généraux de l’outre-mer, a-t-elle précisé, mais la mise en action d’un engagement de campagne d'Emmanuel Macron." "Ce chantier a pour ambition, non pas de dresser un catalogue de mesures, mais de répondre aux difficultés spécifiques à chaque territoire. Il faut en effet sortir du regard paternaliste et biaisé de la Métropole sur les outre-mer et voir en elles des terres de solution", a-t-elle ajouté.

Un calendrier d’un an

Les Assises seront pilotées par un rapporteur général, Thierry Bert qui vient tout juste d’être nommé. Ce haut fonctionnaire, natif de La Réunion, sera entouré d’un comité stratégique, composé d'une quinzaine de personnalités qualifiées, issues de métropole et des outre-mer. Les études porteront notamment sur les questions de la jeunesse, de la culture, de la sécurité, de la biodiversité, du rôle des collectivités locales… La première phase de consultation donnera lieu à un diagnostic puis à un livre bleu au printemps 2018, fruit des travaux des assises. Un million d’euros seront affectés aux projets innovants à naître de ce chantier. La loi de finances pour 2019 adoptée fin 2018 portera de même les dispositions dégagées à l’issue de la consultation.

Sortir d’une gestion de l’urgence au profit d’une action durable

"Les contrats de convergence prévus par la loi de programmation relative à l’égalité réelle des outre-mer seront un des produits de sortie des assises, a souligné la ministre." Pour mémoire, cette loi promulguée le 28 février 2017 par le président Hollande, a reconnu aux populations des outre-mer "le droit à l'égalité réelle au sein du peuple français" et précisé que cet objectif "constitue une priorité de la nation". Elle a aussi défini un objectif de construction de 150.000 logements dans les territoires d'outre-mer au cours des dix prochaines années, prévu d'expérimenter la scolarité obligatoire pour les enfants entre trois et dix-huit ans, et adopté diverses mesures en matière de zones franches d'activité ou d’emploi des jeunes (tutorat). Il ne s’agit pas de remettre en cause les avancées précédentes mais de "sortir d’une gestion dans l’urgence pour dessiner ensemble un avenir durable", a souligné Annick Girardin. Pour ce faire, elle compte bien "instiller une sorte de réflexe outre-mer auprès des fonctionnaires".

Haut de page