Sports - L'Aquitaine construit sa maison régionale des sports

Alors que se prépare une nouvelle étape de la réforme territoriale, force est de constater que les régions marquent de plus en plus leur territoire dans le domaine du sport. Dernière initiative en date : la construction d'une maison régionale des sports par le conseil régional d'Aquitaine, dont le président, Alain Rousset, et le vice-président chargé du sport, Stéphane Delpeyrat-Vincent, vont poser la première pierre ce mardi 10 juin.
Située en plein campus universitaire de Talence, en banlieue de Bordeaux, et attenant au centre de ressources, d'expertise et de performance sportives (Creps), cette maison devrait devenir, selon ses initiateurs, "un facteur fort de cohésion du sport régional" en visant trois objectifs : regrouper sur un même lieu le mouvement sportif régional (comité régional olympique et sportif ainsi que les cent ligues et comités régionaux des différentes fédérations) et lui offrir des conditions de travail et de mutualisation des ressources ; créer un pôle sportif régional en synergie avec le Creps et les universités ; être le lieu d'échanges et de débats autour du sport.
Le bâtiment de 3.000 m2, de haute qualité environnementale, se composera d'un espace accueil, d'une zone de détente, d'un amphithéâtre, de salles de réunion et de bureaux. Financé intégralement par la région à hauteur de 7,2 millions d'euros, la maison régionale des sports d'Aquitaine devrait ouvrir ses portes en septembre 2015… et ne pas changer de nom, l'Aquitaine faisant pour l'heure partie des régions épargnées par le nouveau découpage territorial.

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle