Patrimoine - Le Chêne de Flagey retrouve ses racines

Après un exil de plus d'un siècle aux Etats-Unis et au Japon, le "Chêne de Flagey" de Gustave Courbet est revenu le 9 mars 2013 à Ornans (Doubs), ville natale du peintre. Le tableau a été acheté 4 millions d'euros par le conseil général du Doubs grâce à une souscription publique et un appel au mécénat. 2,7 millions d'euros avaient été récoltés auprès de 1.500 particuliers et de 41 entreprises, dont le fabricant de jouets jurassiens Smoby qui à lui seul a contribué à hauteur de un million d'euros. Les collectivités locales et l'Etat, qui a classé le tableau "oeuvre d'intérêt patrimonial majeur", ont apporté les 1,3 million d'euros restants.
Pour Claude Jeannerot, président du conseil général du Doubs à l'origine de ce "pari incroyable", "le retour du tableau sur sa terre d'origine n'aurait pas été possible sans un vaste soutien populaire". Il espère que la toile renforcera l'attractivité du musée Courbet à Ornans dont elle est désormais "l'oeuvre emblématique".

 

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

* champs obligatoires

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle