Localtis

Le Comité d’orientation et d’évaluation des cités éducatives a été installé

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, et Julien Denormandie, ministre de la Ville et du Logement, ont installé, le 26 novembre à l’Assemblée nationale, le Comité d’orientation et d’évaluation des cités éducatives.

Présidé par Sylvie Charrière, députée de la Seine-Saint-Denis, le Comité d’orientation et d’évaluation des cités éducatives rassemble experts, acteurs des territoires et citoyens. Son rôle sera d'accompagner l’expérimentation des 80 cités éducatives labellisées en septembre dernier. À ce titre, il pourra faire des recommandations sur les objectifs et l’économie générale de la démarche et valoriser les actions exemplaires et les partenaires impliqués. Il veillera également aux travaux d’évaluation du programme, tant au niveau national que local.

Instituées par une circulaire du 13 février 2019, les cités éducatives visent à intensifier les prises en charge éducatives des enfants et des jeunes, de 0 à 25 ans, avant, pendant, autour et après le cadre scolaire. Elles doivent permettre une plus grande coordination des dispositifs existants en s'appuyant sur l'alliance des acteurs éducatifs travaillant dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville : services de l’État, collectivités, associations, habitants. Dans ce cadre, la commune est d'ailleurs amenée à jouer un rôle de chef de file. Basées sur un cofinancement État-collectivités-CAF, les cités éducatives bénéficient d'ores et déjà d'une enveloppe de 100 millions d'euros provenant du ministère chargé de la ville pour la période 2020-2022.

L'installation du comité a également été l'occasion de faire le point sur les thématiques qui ressortent des premiers projets élaborés dans les territoires. Parmi celles-ci, on remarque "la réussite, l’orientation et l’ambition dans la scolarité", la convergence des "efforts autour des 0-6 ans, en lien étroit avec les parents", ou encore l'aide aux jeunes sans diplôme.

Haut de page