Environnement - Le développement durable, un levier de sortie de crises ?

Que signifie le développement durable aujourd'hui ? En se banalisant, a-t-il fini par perdre sa pertinence ? Peut-il encore convaincre les citoyens ? C'est à toutes ces interrogations que les 7es Assises nationales du développement durable organisées à Marseille les 25 et 26 novembre prochains par la région Paca et l'Association des régions de France (ARF) essaieront de répondre. Car force est de constater que "le concept est en régression plus qu'en progression", a reconnu Annick Delhaye, vice-présidente déléguée au développement soutenable à la région Paca en présentant le programme de ces Assises, au siège de l'ARF ce 17 septembre. "Le développement durable doit faire ses preuves pour montrer qu'il peut être un levier de sortie de crise, thème que nous avons retenu pour ces Assises, a ajouté l'élue. Nous avons la conviction qu'il représente un outil majeur pour un changement de société permettant d'expérimenter au plus près des territoires de nouveaux modes de production et de consommation et des relations plus solidaires entre chacun."
Plusieurs nouveautés marqueront l'édition 2013 de ces Assises, organisées par les régions tous les deux ans depuis 2001. Tout d'abord, une plus large place sera donnée aux entreprises : "au coeur des innovations techniques, économiques et sociétales, elles sont un levier important de la transition écologique", a souligné Annick Delhaye. Autre innovation : un conseil scientifique, interdisciplinaire, composé de 12 membres – économistes, urbanistes, spécialistes des questions d'inégalités sociales et de précarité, biologistes, experts des réseaux sociaux et de la démocratie participative, etc. – présidé par la philosophe Cynthia Fleury apportera sa caution aux travaux. Ce comité a déjà rédigé un manifeste pour attirer l'attention du grand public et des décideurs publics et privés sur les dérives du développement durable et sur l'urgence à entreprendre une mutation du système dans son ensemble.  Il produira également un livre blanc qui sera porté par la région Paca et qui viendra compléter et illustrer les propos du manifeste sur quelques grandes questions transversales. "Nous voulons que ces Assises débouchent sur une déclaration et des engagements, a expliqué Annick Delhaye. Il faudra élaborer une feuille de route de propositions opérationnelles à mettre en œuvre dans les régions dans les deux prochaines années."
Le programme très dense de ces Assises 2013 a été conçu pour faciliter cette remontée de propositions. A côté des 4 séances plénières engageant le débat sur les sujets d'avenir du développement durable, d'une conférence sur le rôle des collectivités locales et régionales dans les négociations internationales de 2015 (21e conférence des Nations unies sur le climat accueillie par la France, notamment), et de six séances "toiles de fond" sur les aspects culturels, philosophiques, voire éthiques du développement durable, 10 ateliers de coproduction accueilleront sur les deux jours des Assises de 15 à 50 participants pour préparer la rédaction de la synthèse finale. Quatre ateliers porteront sur la problématique "produire et travailler ensemble autrement" – "mise en œuvre du développement durable dans les entreprises et les organisations sur les territoires. Facteur de performance ? Création de valeur ?", "la formation comme investissement", "les finances autrement", "consommer et produire autrement". Quatre autres ateliers illustreront le thème "tous acteurs" : "crise sanitaire et alimentaire : du principe de précaution à l'action ?", "la démocratie au service du développement durable", "peut-on et comment être acteur du développement durable en situation de précarité ?", "les collectivités : acteurs ou amortisseurs de crise ?". Deux ateliers seront consacrés au thème "faire société dans l'espace et dans le temps" : "urbanisme durale, un projet de territoire avant tout ?" et "le rural : espace interstitiel ou lieu de construction de territoires durables et de création de richesses ?" Les propositions émises au cours de ces ateliers seront mises en débat lors de la séance plénière de clôture le 26 novembre.

 

Pour aller plus loin

Voir aussi

Abonnez-vous à Localtis !

Recevez le détail de notre édition quotidienne ou notre synthèse hebdomadaire sur l’actualité des politiques publiques. Merci de confirmer votre abonnement dans le mail que vous recevrez suite à votre inscription.

Découvrir Localtis

Choix du format

 

Pour en savoir plus sur le traitement de vos données nous vous invitons à consulter notre Politique de protection des données à caractère personnelle